Plein écran
Maxime Prévot, président du cdH. © BELGA

Prévot: “Une telle vague brune ne ferait gagner ni la démocratie ni le pays”

"Voir une telle vague brune déferler sur le nord ne ferait gagner ni la démocratie, ni le pays", a jugé dimanche, sur la RTBF, le président du cdH Maxime Prévot, inquiet des premiers résultats des élections qui font état d'une nette poussée du Vlaams Belang en Flandre. 

"Nous étions demandeurs que la N-VA fasse le moins bon score possible mais pas nécessairement pour autant que le Vlaams Belang en fasse un bon", a dit M. Prévot. 

En 2014, la N-VA avait réalisé un score historique en siphonnant le Vlaams Belang. Aujourd'hui, elle demeure première en Flandre et le Vlaams Belang progresse significativement. A deux, les partis pourraient représenter 45% de l'électorat flamand. Les francophones devront en tenir compte, a averti M. Prévot.

"Je sais bien que du côté francophone, il y a les gouvernements que l'on souhaiterait mais il faudra aussi être lucide sur les gouvernements que l'on pourra former à la lumière des votes qui se sont exprimés en Flandre", a-t-il dit sur RTL-TVi.

Le président des humanistes a estimé qu'il était prématuré de commenter les résultats du côté francophone, encore trop partiels.