Plein écran
Geert Bourgeois, Jan Jambon et Bart De Wever, en janvier dernier © Photo News

Une suédoise avec Jambon comme ministre-président

La décision serait prise: au niveau flamand, la N-VA va bien embarquer pour une deuxième “Suédoise” avec le CD&V et l’Open Vld, avec à la tête de ce gouvernement Jan Jambon et non Bart De Wever, annonce samedi Het Laatste Nieuws, sur base d’indiscrétions auprès de plusieurs partis.

Sauf accident, la machine se mettra en marche lundi. Exit la “Bourguignonne” (N-VA, sp.a et Open Vld), en route pour une “Suédoise” bis.

Si l’option du centre-droit apparaît comme la coalition la plus cohérente et confortable, ce gouvernement en marche n’est pas pour autant une option évidente. Le 26 mai, les partis du précédent gouvernement Bourgeois ont perdu beaucoup d’électeurs. L’envie de gouverner avec le CD&V était faible et Theo Francken a poussé pour explorer une coalition avec le Vlaams Belang.

Selon les informations du journal Het Laatste Nieuws, ce n’est par ailleurs pas Bart De Wever qui mènera le nouveau gouvernement flamand, mais bien Jan Jambon, “comme prévu depuis le début en coulisses”.

La formation au niveau flamand devrait avoir une influence au niveau fédéral, où la piste avec les socialistes était explorée.