L'armada offensive de la France la place comme la grande favorite
Plein écran
L'armada offensive de la France la place comme la grande favorite © AFP

La France favorite, la Belgique et le Portugal en embuscade: nos cotes pour l’Euro

L’Euro, qui s’ouvre ce vendredi dans un format paneuropéen inédit, promet une belle bagarre pour détrôner le Portugal de Cristiano Ronaldo. Championne du monde en titre et dotée d’une armada offensive impressionnante, l’équipe de France semble partir comme favorite. Mais le football est loin d’être une science exacte et plusieurs pays peuvent également convoiter le trophée. La Belgique évidemment, le Portugal encore, mais aussi les incontournables que sont l’Italie, l’Allemagne et l’Angleterre.

  1. Espagne-Suède pour oublier le Covid, la Pologne de Lewandowski face à la Slovaquie: faites vos pronostics

    Espagne-Suè­de pour oublier le Covid, la Pologne de Lewandow­ski face à la Slovaquie: faites vos pronostics

    Après l'Angleterre et les Pays-Bas dimanche, c'est au tour de l'Espagne de faire son entrée en lice dans l'Euro 2020 lundi contre la Suède à 21h00 à Séville pour la première journée du groupe E. Dans le même groupe, la Pologne et la Slovaquie s'affronteront à Saint-Pétersbourg (18h00). En début d'après-midi, l'Ecosse fera elle son retour dans un grand tournoi contre la Tchéquie à Glasgow (15h00).
  2. Calendrier, favoris, interviews: notre dossier complet pour tout savoir sur l’Euro

    Calendrier, favoris, interviews: notre dossier complet pour tout savoir sur l’Euro

    C'est donc avec un an de retard, crise sanitaire oblige, que la 16e édition du Championnat d'Europe de football débute ce vendredi à Rome, par un duel entre l'Italie et la Turquie. Pour célébrer le 60e anniversaire du tournoi, l'Euro se tiendra dans 11 villes européennes différentes jusqu'au 11 juillet, jour de la finale sur le mythique gazon londonien de Wembley. Pour ce grand événement, 7sur7 a concocté un dossier complet. Suivez le guide.
  1. “Ils vont retourner manger des frites”: la Chaîne l’Equipe charge les Diables et leur “boulard”

    “Ils vont retourner manger des frites”: la Chaîne l’Equipe charge les Diables et leur “boulard”

    Les Diables n’ont disputé qu’un seul match et voilà déjà la première polémique franco-belge de l’Euro. Après la rencontre, Thomas Meunier a estimé qu’il faudrait “une sacrée armada" pour battre la Belgique, les chroniqueurs de la chaîne l’Equipe n’ont pas apprécié. Ils estiment que les “Belges attrapent déjà le boulard”, le latéral droit de l’équipe nationale s’est contenté d’un Tweet en guise de réponse.
  2. L’héroïsme de Simon Kjaer unanimement salué après le malaise de Christian Eriksen

    L’héroïsme de Simon Kjaer unanime­ment salué après le malaise de Christian Eriksen

    Le rôle de Simon Kjaer lors de la réanimation de Christian Eriksen a été unanimement salué. Le capitaine du Danemark a d’abord eu le réflexe de placer son coéquipier en position latérale de sécurité et de s’assurer qu’il n’avait pas avalé sa langue. Le défenseur, qui a demandé à son équipe de former un mur autour du joueur de l’Inter, a également réconforté la femme du milieu de terrain, en pleurs. L’état de santé d’Eriksen est maintenant stable.