Plein écran
Une 94e minute qui restera dans les mémoires à Sclessin. © Photo News
2
FIN
1
  • Zinho Vanheusden 57'
  • Maxime Lestienne 90'+4'
  • Filip Kostic 65'

Une nouvelle soirée européenne mémorable pour le Standard à Sclessin

Le Standard devait gagner pour continuer d’espérer une qualification pour les seizièmes de finale: mission accomplie pour les Rouches qui ont dominé Francfort grâce à un but inscrit à la 94e minute de jeu par Maxime Lestienne. Un scénario incroyable qui permet aux Rouches de continuer à rêver et même de passer devant leur adversaire du jour, à la deuxième place d’une poule F dominée par Arsenal. 

La note du match

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile

Le Standard avait commencé piano, le rythme est monté crescendo et les Rouches ont enfin affiché un visage conquérant avant le repos. Sauvé par son poteau sur une tête décroisée d’André Silva, le Standard, emmené par un Selim Amallah remuant, s’est réveillé en fin de premier acte et a poursuivi sur sa lancée après le repos. Pour ouvrir la marque à l’heure de jeu grâce à Zinho Vanheusden. Et si Francfort a égalisé assez rapidement, un match n’est fini que quand l’arbitre a sifflé au Standard. Poussé par leur public, les Liégeois ont trouvé l’ouverture à la toute dernière minute. Un but in extremis pour faire basculer Sclessin dans  l’ivresse collective et remettre le Standard en ordre de marche dans cette phase de poules de l’Europa League. 

Plein écran
Zinho Vanheusden avait montré la voie en ouvrant le score. © BELGA

Le moment marquant 

Le but des remplaçants

Les supporters du Standard commençaient à désespérer, les changements de Michel Preud’homme ont fini par faire la différence. Sur un long ballon de Gavory, ce sont les remplaçants Obbi Oulare (à l’assist) et Maxime Lestienne (buteur) qui ont offert cette magnifique victoire au Standard. Un but déterminant pour l’avenir du Standard dans cette Europa League 2019-2020. 

Plein écran
Maxime Lestienne en joker de luxe. © REUTERS

L’homme du match 

S’il avait cédé sa place au moment du but victorieux de Maxime Lestienne, Selim Amallah a réalisé un très bon match ce soir. Il avait pourtant démarré en douceur, comme son équipe, mais il est monté en puissance au fil des minutes. À la base de la plupart des actions dangereuses du Standard, l’ancien Hurlu a, aussi, été décisif puisque c’est un de ses coups de pied arrêtés qui a permis au Standard d’ouvrir le score. Une prestation de haut niveau pour confirmer: Selim Amallah a trouvé ses marques à Sclessin et ce n’est pas un hasard s’il a été appelé, pour la deuxième fois consécutive, en sélection nationale avec le Maroc. 

Plein écran
© EPA

La stat 

5

Après Akhisarspor, le FC Séville, Krasnodar et le Vitoria Guimaraes, Francfort est tombé à son tour à Sclessin. C’est donc une cinquième victoire consécutive en Europa League, à domicile, pour les Rouches. Des Liégeois n’ont plus été battus à Sclessin en Coupe d’Europe depuis près de cinq ans (sept victoires, quatre partages). Et il faudra sans doute prolonger la série, contre Arsenal, en décembre, pour espérer passer l’hiver européen. 

La phrase

Citation

Il y a vraiment quelque chose de spécial ici, à Sclessin et j’espère que ça va continuer.

Michel Preud’homme

Le Tweet 

Le constat 

Suspense pour la deuxième place 

Alors qu’Arsenal domine ce groupe avec dix points, la deuxième place se jouera probablement entre le Standard et Francfort qui sont désormais à égalité avec six unités. Avec un léger avantage tout de même pour le Standard: si c’est l’égalité parfaite dans les confrontations directes et au goal average, les Rouches ont marqué un but de plus et sont donc virtuellement deuxièmes. Il faudra faire, au pire, aussi bien que l’Eintracht pour se qualifier. Le suspense est à son comble et c’est Arsenal et le Vitoria (pas encore tout à fait éliminé avec un point au compteur) qui seront les arbitres de ce duel à distance. 

Plein écran
Points, goal average et confrontations directes: c’est quasiment l’égalité parfaite entre Francfort et le Standard qui vont devoir se départager à distance. © BELGA

Plus d’infos à suivre