Bart De Wever, le président de la N-VA.
Plein écran
Bart De Wever, le président de la N-VA. © Printscreen video VTM Nieuws

De Wever appelle à la formation d'un gouvernement d'urgence

Pour faire face à la crise liée au coronavirus, le président de la N-VA, Bart De Wever, a plaidé, samedi, pour qu'un gouvernement d'urgence soit mis en place durant une année. "Des mesures de soutien de plusieurs milliards sont nécessaires pour l'économie et les indépendants. Les directions des partis doivent désormais se concentrer là-dessus", a-t-il déclaré sur VTM Nieuws.

  1. Les partis extrémistes grimpent encore

    Les partis extrémis­tes grimpent encore

    Le Vlaams Belang reste en Flandre le premier parti en termes d'intentions de vote, à 28%, soit une infime progression par rapport à décembre dernier (+0,7 point). En Wallonie, le PS reprend des couleurs tandis qu'Ecolo perd sa place de troisième parti au profit du PTB, indiquent les résultats du Grand baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM publiés samedi matin. À Bruxelles, les socialistes ravissent d'un cheveu la première place à Ecolo-Groen.
  2. “On aurait pu faire mieux”, admet Yves Van Laethem

    “On aurait pu faire mieux”, admet Yves Van Laethem

    "On aurait pu faire mieux si on avait eu un plan pandémie mis à jour, si on avait été mieux préparés. Mais dans la vie réelle, il faut aussi tenir compte du poids économique limité de la Belgique qui ne pouvait pas aller récupérer du matériel sur le tarmac des aéroports", a expliqué Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, lors de son audition, vendredi après-midi, en commission spéciale Covid du Parlement de Wallonie.
  3. “La Wallonie ne doit pas craindre de prendre ses responsabilités”

    “La Wallonie ne doit pas craindre de prendre ses responsabi­lités”

    "Nous ne devons pas craindre de prendre nos responsabilités et d'assurer les compétences dont dépend notre avenir. Les réformes institutionnelles n'ont aucune valeur intrinsèque. Elles ne sont là que pour améliorer le fonctionnement de l'Etat et de ses différentes composantes au service de la qualité de vie des citoyens", a martelé le président du parlement wallon, Jean-Claude Marcourt, samedi, lors des discours officiels des Fêtes de Wallonie.