Paul Magnette et Bart De Wever.
Plein écran
Paul Magnette et Bart De Wever. © PhotoNews

Vers un gouvernement d'urgence avec la N-VA? Le PS divisé

Des discussions sont en cours en vue de former un gouvernement fédéral d’urgence qui inclurait le PS et la N-VA. “Quelque chose est en train de bouger”, indique-t-on à plusieurs sources. Il est toutefois trop tôt pour parler d’une percée alors que le scepticisme règne dans les rangs du PS.

La crise sanitaire du coronavirus pourrait pousser les partis politiques à s’entendre sur un gouvernement provisoire de plein exercice. D’après plusieurs médias, le PS pourrait accepter de gouverner, brièvement, avec la N-VA afin de lutter contre le coronavirus et “préserver l’activité économique” du pays. Les missionnaires royaux, Sabine Laruelle et Patrick Dewael, pourraient être libérés de leur mission dès ce vendredi.

En Flandre, une alliance entre la N-VA, le CD&V, l’Open VLD et le sp.a est évoquée. Du côté francophone, le PS et le MR pourraient former une coalition. Mais cette piste ne fait pas que des ravis au PS: “des élus estiment qu’il s’agirait d’un suicide politique” de s’associer avec les nationalistes flamands, écrit La Libre.

D’autres craignent que le PTB en profite pour pointer du doigt les compromis que le PS va devoir faire pour gouverner avec la N-VA. Bref, le PS est “divisé” et Paul Magnette “hésite encore”.