Plein écran
© BELGA

Almaci: “Il est temps de songer à une coalition arc-en-ciel”

La présidente de Groen, le parti écologiste flamand, Meyrem Almaci, s'est déclarée vendredi favorable à l'idée de former une future majorité fédérale arc-en-ciel, plutôt que de continuer à envisager une coalition bourguignonne, rassemblant socialistes, libéraux et la N-VA ainsi qu'éventuellement le CD&V.

"Il est temps de discuter sérieusement d'une autre piste (que la bourguignonne) après sept mois" de négociations entre partis politiques, a-t-elle affirmé lors de l'émission De Ochtend de la VRT-radio. Meyrem Almaci a exprimé sa préférence pour la recherche d'une coalition arc-en-ciel, réunissant les socialistes, les libéraux et les écologistes, éventuellement élargie au CD&V. 

Les informateurs royaux, les présidents du MR et du CD&V, Georges-Louis Bouchez et Joachim Coens, ont vu mardi leur mission prolongée d'une semaine, jusqu'au 4 février, après avoir tenté - en vain jusqu'à présent - de rapprocher les points de vue de la N-VA et du PS afin d'envisager une coalition bourguignonne. 

Groen “opposé” à de nouvelles élections

Mais le président du PS, Paul Magnette, a répété lundi qu'en l'état, un gouvernement associant son parti et les nationalistes flamands n'était pas envisageable. Or, pour le CD&V, la conclusion d'une alliance qui aurait aussi une majorité en Flandre, c'est-à-dire impliquant la N-VA, demeure une priorité.

Selon la président de Groen,  il est désormais temps de changer d'orientation et d'envisager "sérieusement" une coalition avec les écologistes et éventuellement le CD&V. La présidente de Groen a toutefois admis qu'elle n'avait plus rencontré les informateurs depuis plusieurs semaines.

Elle s'est montrée opposée à l'organisation de nouvelles élections législatives, tout en assurant ne pas les craindre.

  1. Le préavis de grève de la police fédérale temporairement suspendu

    Le préavis de grève de la police fédérale temporaire­ment suspendu

    Le préavis de grève au sein de la police fédérale a été suspendu jusqu'à mardi, a annoncé la CSC-ACV vendredi après une concertation sociale. Les syndicats avaient déposé un préavis de grève après que les agents se sont plaints d'un manque de matériel de protection contre le coronavirus. S'ils sont bien reconnus comme groupe prioritaire, les syndicats ne sont pas d'accord avec la prise en compte du risque.
  1. Les Belges se disputent moins avec leur partenaire, mais plus avec leurs enfants pendant le confinement

    Les Belges se disputent moins avec leur partenaire, mais plus avec leurs enfants pendant le confine­ment

    Une enquête menée par l’agence iVOX auprès de 5.000 Belges nous en apprend davantage sur le bonheur (familial) en pleine crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Selon l’étude, nous nous disputons moins avec notre partenaire, mais plus souvent avec les enfants. Dans le même temps, nous sommes reconnaissants de pouvoir passer plus de temps avec nos familles et nous voulons améliorer nos vies après cette crise.
  2. Qader, réfugié afghan, fabrique des masques: “Je veux donner en échange de toute l’aide que je reçois ici en Belgique”
    Roulers

    Qader, réfugié afghan, fabrique des masques: “Je veux donner en échange de toute l’aide que je reçois ici en Belgique”

    Du matin au soir, Mohammad Qader Mohammadi, 42 ans, est assis derrière sa machine à coudre pour fabriquer des masques buccaux pour le personnel soignant. Qader a fui son pays natal, l’Afghanistan, il y a plus de dix ans. Durant cette crise sanitaire, il souhaite rendre service à la Belgique qui l’a aidée. “Je suis diabétique, donc j’appartiens moi-même au groupe à risque, mais je sais combien il est important de bien vous protéger”, confie-t-il.