Rajae Maouane
Plein écran
Rajae Maouane © Photo News

Ecolo: “S'il y a un gouvernement avec la N-VA, ce sera sans nous”

"S'il y a un gouvernement avec la N-VA, ce sera sans nous", martèle jeudi la co-présidente d'Ecolo Rajae Maouane dans les colonnes de Metro. Ecolo avait fait savoir dès le mois de juillet qu'il ne discuterait pas avec les nationalistes flamands d'une formation de gouvernement et le confirme une nouvelle fois jeudi. La veille, le CD&V, par la voix du ministre de l'Intérieur Pieter De Crem avait à l'inverse exclu toute coalition sans les nationalistes. Le chargé de mission royale Koen Geens, issu du CD&V, doit rendre son rapport au Roi lundi prochain alors qu'aucune formule de coalition ne fait consensus entre les partis.

"Ce qui est essentiel pour Ecolo, c'est que l'on puisse avancer rapidement. Parce que les enjeux sont énormes: la mobilité, mais également les violences faites aux femmes, un réinvestissement dans la justice, la transition écologique, l'économie circulaire. Il y a plein de défis très importants à relever, et au plus tôt sera le mieux", fait valoir Rajae Maouane. "On a déjà perdu presque un an, sans compter le temps où le gouvernement Michel a démissionné. Il est plus que temps de voir des gens autour de la table qui veulent avancer. Nous, notre ligne est claire: on veut avancer avec ceux qui veulent donner un avenir à la Belgique." 

Ce jeudi, les élus Ecolo et Groen participeront à leur traditionnelle opération "Saint-Valentrain" dans 150 gares et stations de métro. Ils distribueront de petits cadeaux aux navetteurs pour les remercier d'emprunter les transports en commun. "On veut réinvestir sept milliards d'euros en cinq ans", rappelle Rajae Maouane, rappelant une promesse de campagne formulée avant les élections.

  1. Le préavis de grève de la police fédérale temporairement suspendu

    Le préavis de grève de la police fédérale temporaire­ment suspendu

    Le préavis de grève au sein de la police fédérale a été suspendu jusqu'à mardi, a annoncé la CSC-ACV vendredi après une concertation sociale. Les syndicats avaient déposé un préavis de grève après que les agents se sont plaints d'un manque de matériel de protection contre le coronavirus. S'ils sont bien reconnus comme groupe prioritaire, les syndicats ne sont pas d'accord avec la prise en compte du risque.
  1. Les Belges se disputent moins avec leur partenaire, mais plus avec leurs enfants pendant le confinement

    Les Belges se disputent moins avec leur partenaire, mais plus avec leurs enfants pendant le confine­ment

    Une enquête menée par l’agence iVOX auprès de 5.000 Belges nous en apprend davantage sur le bonheur (familial) en pleine crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Selon l’étude, nous nous disputons moins avec notre partenaire, mais plus souvent avec les enfants. Dans le même temps, nous sommes reconnaissants de pouvoir passer plus de temps avec nos familles et nous voulons améliorer nos vies après cette crise.
  2. Qader, réfugié afghan, fabrique des masques: “Je veux donner en échange de toute l’aide que je reçois ici en Belgique”
    Roulers

    Qader, réfugié afghan, fabrique des masques: “Je veux donner en échange de toute l’aide que je reçois ici en Belgique”

    Du matin au soir, Mohammad Qader Mohammadi, 42 ans, est assis derrière sa machine à coudre pour fabriquer des masques buccaux pour le personnel soignant. Qader a fui son pays natal, l’Afghanistan, il y a plus de dix ans. Durant cette crise sanitaire, il souhaite rendre service à la Belgique qui l’a aidée. “Je suis diabétique, donc j’appartiens moi-même au groupe à risque, mais je sais combien il est important de bien vous protéger”, confie-t-il.