Plein écran
© photo_news

La fin du vote obligatoire? Le PS et le MR ne sont pas du même avis

Dès 2024, le vote ne sera plus obligatoire en Flandre lors des élections communales et provinciales. Une mesure historique en Belgique et une opinion forcément divisée. 

En Belgique, le vote est obligatoire depuis 1893. Autant dire que la mesure flamande secoue le monde politique. En Wallonie, les deux principaux partis ont d’ailleurs exprimé des opinions contrastées sur le plateau de “C’est pas tous les jours dimanche”. 

“Nous avons des devoirs, des droits et des obligations. Et parmi ces obligations, celle de s’exprimer, de faire un choix”, estime Philippe Courard (PS), qui cite en exemple la “puissance du FN” en France, où le vote est facultatif. 

De son côté, Georges-Louis Bouchez constate que le vote obligatoire “n’a pas empêché” la montée du Vlaams Belang et du PTB: “On voit que l’obligation ne permet pas de tout contenir”. Selon lui, il faut analyser à la source ce “décrochage” politique de la population. 

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© Photo News
  1. La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Flandre n'atteindra sans doute pas les objectifs que l'Union européenne lui a fixés en matière de réduction des émissions de CO2, à savoir une réduction de 15,7 % entre 2005 et 2020. Elle pourrait dès lors racheter des crédits d'émissions à la Wallonie, ce que n'a pas formellement exclu le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry (Ecolo), interrogé sur le sujet lundi, en commission du Parlement de Wallonie.