Plein écran
Le roi Philippe, entouré de Johan Vande Lanotte et Didier Reynders © BELGA

Le Roi met un terme à la mission des informateurs

Le roi Philippe a relevé lundi Didier Reynders et Johan Vande Lanotte de leur mission d’informateurs pour la formation d’une nouvelle majorité fédérale. Pour la suite des événements, le chef de l’Etat dit tenir sa décision “en suspens”.

Le souverain a reçu lundi en fin d’après-midi les deux informateurs en audience au Palais de Bruxelles où ceux-ci lui ont présenté leur rapport final.

“Le roi a mis fin à leur mission et a exprimé son appréciation pour leurs efforts et pour le travail réalisé au cours des mois écoulés. Le roi tient sa décision en suspens quant à la poursuite de la formation gouvernementale”, précise un communiqué du palais.

MM. Reynders et Vande Lanotte avaient été chargés le 30 mai dernier “d’une mission d’information visant à identifier les défis à relever par notre pays, et les possibilités ainsi que les conditions nécessaires en vue de former un gouvernement fédéral”.

Quatre mois plus tard, après de nombreuses consultations et la formation des gouvernements régionaux et communautaires, le roi entend visiblement se donner un peu de temps avant d’ouvrir une nouvelle phase dans le lent processus de formation d’un nouveau gouvernement fédéral.

Six partis sont toujours en lice dans le schéma actuel: le PS, la N-VA, le MR, le CD&V, l’Open Vld et le sp.a.

Les deux informateurs doivent donner une conférence de presse ce lundi à 17h30 au Palais d’Egmont.

  1. La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Flandre n'atteindra sans doute pas les objectifs que l'Union européenne lui a fixés en matière de réduction des émissions de CO2, à savoir une réduction de 15,7 % entre 2005 et 2020. Elle pourrait dès lors racheter des crédits d'émissions à la Wallonie, ce que n'a pas formellement exclu le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry (Ecolo), interrogé sur le sujet lundi, en commission du Parlement de Wallonie.