Plein écran
Illustration

Les Belges sont peu préoccupés par la crise politique

Le pays est dirigé par un gouvernement fédéral en affaires courantes depuis près d’un an mais la situation ne semble pas réellement préoccuper les Belges... 

Les Belges ont voté il y a plus de six mois mais le gouvernement fédéral est minoritaire depuis près d’un an. Le peuple s’en soucie-t-il pour autant, se demande la RTBF? Si l’on compare la situation aux crises précédentes, en 2007 et 2010, la mobilisation est cette fois inexistante. 

En effet, en 2007, les Belges mettaient des drapeaux aux fenêtres. En 2010, c’était la “révolution des frites”, une sénatrice sp.a avait “appelé à la grève du sexe” et d’autres à celle du rasage: “Le 23 janvier, après 7 mois de blocage, plus de 30.000 Belges marchaient dans la rue”, rappelle la RTBF. 

Les mobilisés d’hier ne ressentent plus aujourd’hui le même engouement: “Il y a une apathie totale dans la population”, regrette Geoffrey (“Camping 16”).