Le PS et la N-VA ne trouvent toujours pas de "terrain d'entente".
Plein écran
Le PS et la N-VA ne trouvent toujours pas de "terrain d'entente". © Photo News & Klaas De Scheirder

Les informateurs tentent encore de trouver un terrain d’entente entre le PS et la N-VA

Les informateurs Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) ont vu leur mission prolongée d'une semaine pour vérifier la possibilité de convergences entre le PS et la N-VA, indiquait-on mercredi à bonne source.

  1. La mission des informateurs prolongée jusqu’au 4 février

    La mission des informa­teurs prolongée jusqu’au 4 février

    La mission des informateurs Georges-Louis Bouchez et Joachim Coens est prolongée jusqu’au 4 février prochain, a indiqué mardi soir le Palais Royal après quatre heures d’audience. “Sa Majesté le Roi a reçu en audience au Palais de Bruxelles Messieurs Georges-Louis Bouchez et Joachim Coens. Les informateurs ont remis au Roi un rapport. Ils vérifieront certains éléments et déposeront leurs conclusions finales le 4 février 2020", a communiqué le Palais peu après 19h30.
  2. “On aurait pu faire mieux”, admet Yves Van Laethem

    “On aurait pu faire mieux”, admet Yves Van Laethem

    "On aurait pu faire mieux si on avait eu un plan pandémie mis à jour, si on avait été mieux préparés. Mais dans la vie réelle, il faut aussi tenir compte du poids économique limité de la Belgique qui ne pouvait pas aller récupérer du matériel sur le tarmac des aéroports", a expliqué Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, lors de son audition, vendredi après-midi, en commission spéciale Covid du Parlement de Wallonie.
  3. Di Rupo: “La N-VA fait tout pour démontrer qu'il n'est pas possible d'avoir un gouvernement”

    Di Rupo: “La N-VA fait tout pour démontrer qu'il n'est pas possible d'avoir un gouverne­ment”

    Le vice-président de la N-VA Lorin Parys a répété lundi matin au micro de la VRT (De Ochtend, Radio 1) que les nationalistes flamands sont prêts à "s'attaquer aux pensions les plus basses", à condition que l'on sorte du "statu quo institutionnel" que connait le pays. Ce rappel survient alors que les informateurs royaux Joachim Coens (CD&V) et Georges-Louis Bouchez (MR) se rendent mardi chez le souverain pour y clore leur mission.