Plein écran
Paul Magnette. © Photo News

Paul Magnette a revu sa copie

Une nouvelle note de l’informateur royal Paul Magnette circule au sein des partis concernés, datée du 27 novembre dernier, rapportent L’Écho et De Tijd. Ce rapport, plus complet que les notes qui ont récemment fuité, aurait pour but de convaincre l’Open Vld de rejoindre une coalition arc-en-ciel. 

La N-VA n’a pas reçu ce rapport, a indiqué sur Twitter Piet De Zaeger, directeur du parti. 

Cette note, rédigée avant la réunion “secrète” à six partis du week-end dernier, “reprend des options qui apparaissent raisonnables pour une majorité de partis et familles politiques et sur lesquelles il existe des convergences fortes”, décrit le document que L’Écho a pu consulter. 

Un volet éthique a notamment été ajouté, comme réclamé par les libéraux. “Il conviendra de rendre l’ensemble des institutions de soins qui bénéficient d’un financement public légalement responsable du respect du droit de mourir dans la dignité et du respect de pratiques telles que l’IVG, pour l’ensemble de leurs patients. Cela implique que l’institution de soins aura une obligation légale de répondre favorablement à une demande de fin de vie émise conformément à la loi en s’assurant qu’un médecin – qu’il appartienne ou non à l’institution – puisse être appelé à assurer l’acte lui-même”, prône ainsi la nouvelle note de l’informateur, comme le précise la RTBF. Il y a cependant fort à parier qu’au CD&V, ces recommandations ont eu du mal à passer, les chrétiens démocrates flamands ayant récemment rappelé leur opposition à une dépénalisation totale de l’IVG.

La note met également l’accent sur la productivité, l’esprit d’entreprise et le soutien aux PME, de quoi ponctuer ce nouveau rapport de véritables “touches bleues”, comme l’analysent ce mardi plusieurs médias. 

Le texte “ne constitue pas, à ce stade un accord formel pour les partenaires d’un éventuel prochain gouvernement”. “Il reviendra au formateur nommé par le Roi de finaliser ce travail”, assure cependant Paul Magnette dans sa note.

L’informateur doit faire un nouveau rapport au Roi lundi prochain.