Denis Ducarme, ministre fédéral des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture et de l'Intégration sociale.
Plein écran
Denis Ducarme, ministre fédéral des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture et de l'Intégration sociale. © RTL

Un retour aux urnes sans avoir formé de gouvernement? “Un dangereux précédent”

"Un retour aux urnes sans qu'un gouvernement fédéral ait pu être formé, ce serait tout simplement du jamais vu dans notre pays et un très dangereux précédent, d'autant qu'au nord, la situation risque d'être encore plus inextricable après un tel scrutin", a affirmé mercredi matin le ministre fédéral MR Daniel Ducarme.

M. Ducarme était interrogé par Bel RTL au sujet des récentes déclarations du président de la N-VA Bart De Wever ouvrant la porte à de nouvelles élections fédérales en cas de blocage persistant d'ici mai 2020. 

"Si certains partis continuent à poursuivre leurs exclusives et à faire passer leurs intérêts partisans avant celui du pays et des Belges, la question qui commencera à se poser ne sera plus 'Quand formera-t-on un gouvernement fédéral' mais bien 'Est-ce qu'on peut encore arriver à mettre en place un gouvernement dans ce pays', a-t-il ajouté. 

Denis Ducarme est également revenu sur le coût de la prolongation des affaires courantes depuis fin 2018.
Selon lui, le déficit nominal s'est aggravé de 5,33 milliards d'euros, soit 465 euros en plus à charge de chaque Belge. 

  1. Le préavis de grève de la police fédérale temporairement suspendu

    Le préavis de grève de la police fédérale temporaire­ment suspendu

    Le préavis de grève au sein de la police fédérale a été suspendu jusqu'à mardi, a annoncé la CSC-ACV vendredi après une concertation sociale. Les syndicats avaient déposé un préavis de grève après que les agents se sont plaints d'un manque de matériel de protection contre le coronavirus. S'ils sont bien reconnus comme groupe prioritaire, les syndicats ne sont pas d'accord avec la prise en compte du risque.
  1. Les Belges se disputent moins avec leur partenaire, mais plus avec leurs enfants pendant le confinement

    Les Belges se disputent moins avec leur partenaire, mais plus avec leurs enfants pendant le confine­ment

    Une enquête menée par l’agence iVOX auprès de 5.000 Belges nous en apprend davantage sur le bonheur (familial) en pleine crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Selon l’étude, nous nous disputons moins avec notre partenaire, mais plus souvent avec les enfants. Dans le même temps, nous sommes reconnaissants de pouvoir passer plus de temps avec nos familles et nous voulons améliorer nos vies après cette crise.
  2. Qader, réfugié afghan, fabrique des masques: “Je veux donner en échange de toute l’aide que je reçois ici en Belgique”
    Roulers

    Qader, réfugié afghan, fabrique des masques: “Je veux donner en échange de toute l’aide que je reçois ici en Belgique”

    Du matin au soir, Mohammad Qader Mohammadi, 42 ans, est assis derrière sa machine à coudre pour fabriquer des masques buccaux pour le personnel soignant. Qader a fui son pays natal, l’Afghanistan, il y a plus de dix ans. Durant cette crise sanitaire, il souhaite rendre service à la Belgique qui l’a aidée. “Je suis diabétique, donc j’appartiens moi-même au groupe à risque, mais je sais combien il est important de bien vous protéger”, confie-t-il.