Plein écran
© EPA

Les e-mails de Charles et le rendez-vous annulé avec la Reine: la tension des jours qui ont précédé l’annonce

Les négociations entre le Prince Harry et son père ont débuté il y a plusieurs semaines. Avant Noël, Harry a envoyé un mail à son père, lui expliquant qu’il souhaitait passer plus de temps en Amérique du Nord, là où se trouve les racines de son épouse. Charles a expliqué à Harry que s’il était sérieux, il devait revenir vers lui avec un plan précis. Le Prince Harry a alors répondu début janvier avec un projet qualifié de “complètement incohérent” selon des sources proches de la famille royale. C’est ce que rapporte le journal Evening Standard. Charles a alors dit à Harry qu’ils devaient avoir cette conversation “en personne”. “Ce n’est pas quelque chose qui se négocie par mail.”

Harry, en parallèle, insistait pour avoir un rendez-vous avec sa grand-mère. “Il voulait aller voir Elizabeth. Il a communiqué avec elle par téléphone tout au long de l’échange avec son père. Il voulait la voir non pas pour négocier mais pour lui parler de petit-fils à grand-mère et lui dire: Voilà comment nous en sommes arrivés là.” Elizabeth a, dans un premier temps, accepté un rendez-vous. Elle l’a annulé en dernière minute.

Ses proches collaborateurs ont poussé Elizabeth à l’annuler de peur qu’elle n’accède aux demandes de son petit-fils. Harry avait déjà été prévenu: hors de question de parler de cette réunion en public. Mardi, le Sun préparait à annoncer que Meghan et Harry s’organisaient pour aller vivre à l’étranger, au Canada très probablement.

Harry a choisi alors de mettre fin aux spéculations. Il a envoyé une copie de la déclaration qu’il avait préparée au prince Charles et au prince Williams à 18 heures mercredi soir. Dix minutes avant qu’elle ne soit publiée sur Instagram.

Selon le journaliste Tom Bradby, qui avait recueilli leurs confidences, “beaucoup de choses très dures ont été dites au moment du mariage. C’est allé trop loin. La famille royale trouve Harry et Meghan difficiles et de leur point de vue à eux, ils se sentent chassés. C’est triste.” La rédactrice en chef de Majesty confie que l’incompréhension entre William et Harry est bien plus sérieuse qu’on ne le pensait. “La dispute remonte au moment où William a conseillé Harry sur sa relation amoureuse avec Meghan. Son avis était: fais ce que tu veux mais ne l’épouse pas, ça ne marche pas. Leur relation était tendue mais depuis, ça ne fait qu’empirer.”