Meghan et le petit Archie.
Plein écran
Meghan et le petit Archie. © EPA

Meghan Markle est déjà retournée au Canada, Harry seul face à ses responsabilités

Trois jours seulement après la décision du prince Harry et de son épouse Meghan de se mettre en retrait de la monarchie britannique, Meghan quitte le pays.

Selon plusieurs journaux britanniques, la duchesse de Sussex a déjà pris un avion pour le Canada. “Je peux confirmer les informations selon lesquelles la duchesse de Sussex est au Canada”, a confirmé un porte-parole du couple. Le même pays où elle vient, avec sa famille, de passer six semaines de vacances. Les rumeurs sous-entendent que le couple souhaiterait s’installer en Amérique du Nord et ce premier vol semble le confirmer.

Les mêmes journaux soutiennent que le petit Archie n’a même jamais quitté le Canada. “Meghan l’a laissé là avec une nounou parce qu’elle savait qu’elle reviendrait bientôt”, lit-on. “Harry est resté sur le sol britannique pour discuter avec sa famille. Elle ne voulait pas voir de près les conséquences de cette décision. On ne sait pas quand ni si elle reviendra”.

Un “comportement étonnant”

Les experts en royauté qualifient ce dernier rebondissement de “comportement carrément étonnant”. “Après six semaines d’absence, Meghan lâche une bombe puis s’en va après seulement trois jours. C’est inouï”. La Reine souhaite trouver une solution pour son petit-fils et sa femme au plus vite. L’enjeu est de trouver une manière de les faire sortir des fonctions royales sans couper totalement les ponts avec la famille. Meghan n’a pas attendu la réponse à la question.

Un départ complet n’est pas envisageable

Le Prince Harry se retrouve donc seul pour faire face à son père Charles et à son frère William. L’abandon total du statut royal n’est pas une option. Il doit trouver une solution qui convienne à toutes les parties concernées. “Il ne peut pas devenir soudainement M. Harry Wales”, explique l’expert de la royauté britannique Dickie Arbiter. “Il reste le petit-fils de la Reine et le fils du futur Roi. Il ne peut pas effacer cet héritage de sa vie. Ce n’est pas comme ça que ça marche”. 

  1. À l'École Royale Militaire, la princesse Elisabeth “sera une élève comme les autres”
    Play
    Mise à jour

    À l'École Royale Militaire, la princesse Elisabeth “sera une élève comme les autres”

    La princesse Elisabeth rejoindra l'Ecole Royale Militaire (ERM) lors de la rentrée scolaire pour y suivre une formation d'un an en sciences sociales et militaires, signale un communiqué de presse du Palais royal, diffusé mercredi matin. Pour autant, son statut royal ne lui garantira aucun traitement de faveur, assure à RTL info le Colonel Thierry Pirenne, directeur de la formation de base des officiers.