Un flashmob puissant devant le tribunal où se trouve Harvey Weinstein

Des dizaines de femmes ont chanté et dansé devant le tribunal: “Le violeur, c’est toi!”

Des dizaines de femmes vêtues de noir avec une touche de rouge, en signe de pouvoir, ont chanté et dansé devant le palais de justice new-yorkais où se déroule actuellement le procès d’Harvey Weinstein. “Ce n’est pas ma faute - peu importe où j’étais et peu importe comment j’étais habillée”, disent-elle en rythme. En pointant du doigt le palais de justice, elles assènent: “Le violeur, c’était toi. Le violeur, c’est toi”

Plein écran
© DR

Les femmes qui ont participé à ce flashmob vendredi se sont inspirées d’un mouvement féministe au Chili. L’une des organisatrices a expliqué à NBC News qu’elles voulaient montrer leur soutien à toutes les survivantes de la violence sexuelle, à toutes les femmes en général.”