Plein écran
© Photonews

Des milliers de Brésiliens s’excusent auprès de Brigitte Macron

“Pardon Brigitte”: sous ce hashtag, de nombreux Brésiliens ont présenté leurs excuses auprès de la première dame de France, critiquée sur son physique par le président Jair Bolsonaro dimanche sur Facebook. Des marques de soutien qui ont particulièrement ému l’épouse d’Emmanuel Macron.

Dimanche, sur son compte Facebook, Jair Bolsonaro, a réagi à un post qui se moquait du physique de Brigitte Macron - apparaissant sur une photo désavantageuse - en le comparant à celui de Michelle Bolsonaro (37 ans), rayonnante le jour de l’investiture de son mari. “Vous comprenez maintenant pourquoi Macron persécute Bolsonaro? C’est de la jalousie (...) je parie”, pouvait-on lire à côté des photos des deux couples présidentiels. “Ne l’humiliez pas, haha”, a répondu en commentaire le président brésilien.

Des propos qu’Emmanuel Macron a condamnés lundi soir en marge du G7 à Biarritz. M. Bolsonaro a tenu “des propos extraordinairement irrespectueux à l’égard de mon épouse”, a-t-il lancé. “Qu’est-ce que je peux vous dire? C’est triste. C’est triste, mais c’est triste d’abord pour lui et pour les Brésiliens.  Je pense que les femmes brésiliennes ont sans doute honte de lire ça de leur président. Je pense que les Brésiliens, qui sont un grand peuple, ont un peu honte de voir ces comportements”.

“Pardon Brigitte”

Le président français ne pensait pas si bien dire. Sur Twitter, des milliers de Brésiliens ont présentés leurs excuses pour les propos tenus par leur président sous le hashtag #DesculpaBrigitte (“Pardon Brigitte”). Certains d’entre eux ont même pris la peine d’écrire leur message en français. 

“Désolée Brigitte, j’ai honte du président”, “M. Macron, Bolsonaro a été mis au pouvoir par des non-Brésiliens, il ne représente pas le Brésil et nous Brésiliens, je suis complètement gêné par les paroles prononcées contre la première dame par cet individu qui s’appelle président, je m’excuse”, “Je suis désolé pour le commentaire horrible du président de mon pays qui, en plus de ne pas me représenter, me fait honte tous les jours”, peut-on notamment lire sur Twitter.

Donald Trump a également implicitement défendu l’épouse d’Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse organisée ce lundi 26 août au G7. Il a ainsi qualifié Brigitte Macron (qu'il a appelée “Bridget”) de “grande dame”. “Elle a passé beaucoup de temps avec ma femme, elles ont visité ensemble cette magnifique région”, a-t-il ajouté.

Ces nombreux messages n’ont pas laissé Brigitte Macron indifférente. D’après une source qui s’est exprimée auprès du Parisien, la première dame a été “particulièrement touchée” par cette vague de soutien.