EN IMAGES: l’est du pays ravagé par les inondations

La région de Liège a été très fortement touchée par les inondations jeudi. Jusqu’à présent, les pluies diluviennes ont fait plus de dix morts et quatre disparus ainsi que des dégâts considérables. Quatre personnes sont encore portées disparues. Verviers et Pepinster ont été particulièrement touchés. Retour en images sur des paysages désolants.

  1. Après avoir atteint un point critique, la Meuse amorce sa décrue - situation critique à Maaseik
    Mise à jour

    Après avoir atteint un point critique, la Meuse amorce sa décrue - situation critique à Maaseik

    Le niveau de l’eau dans le centre-ville de la Cité ardente n’a pas augmenté durant la nuit, a indiqué vendredi matin la zone de police de Liège. Du côté de Chênée, une des localités les plus touchées par les inondations, il commençait également à baisser. Jeudi soir, l’eau était encore montée le long de plusieurs quais en bordure de Meuse: quai de Maastricht, quai de la batte, quai Gloesener, quai des Ardennes.
  2. Alternative à la brique? Voici vos options et leur prix
    Livios

    Alternati­ve à la brique? Voici vos options et leur prix

    Vous rêvez d’autre chose que d’une façade en briques? Faites connaissance avec les parements légers. Ils conféreront un aspect unique à votre maison et vous permettront simultanément d’intégrer une épaisse couche d’isolation. Une combinaison parfaite, en rénovation comme en nouvelle construction. Le site de construction Livios donne un aperçu des matériaux qui se prêtent parfaitement à l’exercice.
  3. Le commissaire corona Pedro Facon opposé au relâchement du port du masque: “Une mauvaise idée”

    Le commissai­re corona Pedro Facon opposé au relâchement du port du masque: “Une mauvaise idée”

    Le relâchement du port du masque devrait être discuté ce vendredi lors du Comité de concertation programmé à 14 heures. Plusieurs experts scientifiques ont déjà exprimé leur désapprobation estimant qu’un tel assouplissement est prématuré. Un point de vue partagé par le commissaire corona Pedro Facon. “Nous préconisons de le garder encore pendant un certain temps, surtout en automne et en hiver.”