Julie a bien cru ne jamais revoir Savannah et Lenzo. Aujourd'hui, elle tient à remercier les bénévoles qui a sauvé sa famille.
Plein écran
Julie a bien cru ne jamais revoir Savannah et Lenzo. Aujourd'hui, elle tient à remercier les bénévoles qui a sauvé sa famille. © D.R.

“J’ai eu peur à l’idée de ne jamais revoir mes enfants”: les 48 heures les plus longues de la vie de Julie

Julie Simonis habite à Trooz. Durant 48 heures, elle a été séparée de son compagnon, de son fils de trois ans, Lenzo, et demi et de sa fille de neuf mois, Savannah, à cause des inondations. Elle nous raconte comment elle s’est sentie impuissante et comment elle s’est battue pour retrouver sa famille.

  1. Alternative à la brique? Voici vos options et leur prix
    Livios

    Alternati­ve à la brique? Voici vos options et leur prix

    Vous rêvez d’autre chose que d’une façade en briques? Faites connaissance avec les parements légers. Ils conféreront un aspect unique à votre maison et vous permettront simultanément d’intégrer une épaisse couche d’isolation. Une combinaison parfaite, en rénovation comme en nouvelle construction. Le site de construction Livios donne un aperçu des matériaux qui se prêtent parfaitement à l’exercice.
  2. Elke Van den Brandt: “Les cyclistes et les piétons sont les meilleurs alliés des automobilistes”
    Interview

    Elke Van den Brandt: “Les cyclistes et les piétons sont les meilleurs alliés des automobi­lis­tes”

    En héritant de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière, Elke Van den Brandt (Groen) savait qu’elle récupérait les portefeuilles ministériels parmi les plus compliqués du gouvernement bruxellois. Accusée par certains de mettre en place une politique anti-voitures dans la capitale, la native d’Anvers répond aux critiques et défend son action au sein de l’exécutif régional, en présentant ses projets pour l’avenir. “Bruxelles est en train de changer”, nous assure-t-elle à la veille du dimanche sans voiture.
  3. Le récit poignant de Stéphanie, épouse du bourgmestre de Trooz, après les inondations qui ont ravagé la commune

    Le récit poignant de Stéphanie, épouse du bourgme­stre de Trooz, après les inondati­ons qui ont ravagé la commune

    Trooz a été l’une des communes les plus touchées par les premières intempéries. Des habitants ont témoigné de l’horreur des heures et jours passés coincés dans leur maison. À présent, intéressons-nous à la gestion de la crise de l’intérieur. Un lecteur a voulu mettre en lumière le courage de Stéphanie Gaspar, épouse du bourgmestre de Trooz, Fabien Beltran, durant cette crise. “Elle était sur le front dès le premier jour, alors qu’elle sort tout juste de lourdes opérations. Elle est restée disponible jour et nuit pour informer et rassurer les Trooziens gravement touchés par cette catastrophe”, nous écrit-il. Aujourd’hui, nous avons donc décidé de vous partager le récit de Stéphanie à propos des terribles événements qui ont bousculé l’est du pays.