Pepinster, le 23 août.
Plein écran
Pepinster, le 23 août. © Photo News

Le réchauffement climatique en cause dans les inondations de juillet, selon une étude

Le réchauffement climatique a renforcé la probabilité et l'intensité des inondations qui ont ravagé la Belgique et l'Allemagne en juillet, faisant plus de 200 morts et des milliards d'euros de dégâts, selon une étude rendue publique mardi.

  1. Une taskforce “Mobilité-Inondations” mise en place à Liège à la suite des inondations

    Une taskforce “Mobilité-Inondati­ons” mise en place à Liège à la suite des inondati­ons

    Une taskforce "Mobilité-Inondations" a été mise en place à Liège à la suite des intempéries et inondations de juillet dernier, signalent lundi le cabinet du ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry et celui de Willy Demeyer, bourgmestre de la Cité ardente et président de Liège Métropole. Une première réunion de cet organe, créé à la suite de la fermeture prolongée du tunnel de Cointe et afin d'en minimiser les impacts sur la circulation, a eu lieu lundi après-midi.
  2. Le trafic ferroviaire entre Gembloux et Ottignies sera rétabli le 30 août
    inondations

    Le trafic ferroviai­re entre Gembloux et Ottignies sera rétabli le 30 août

    La circulation des trains entre Pepinster et Spa, rendue impossible à la suite des intempéries et des inondations de la mi-juillet, sera rétablie en octobre, a-t-il été annoncé lundi lors d'une visite de travail organisée à Pepinster par Infrabel, la société gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire. Quant à la ligne entre Gembloux et Ottignies, essentielle pour la desserte de Bruxelles, le trafic reprendra sur une voie le 30 août, puis sur deux à la mi-septembre.