Le Belge Axel Cruysberghs, aligné en skateboard aux JO, l’une des cinq nouvelles disciplines, rêve de décrocher une médaille.
Plein écran
Le Belge Axel Cruysberghs, aligné en skateboard aux JO, l’une des cinq nouvelles disciplines, rêve de décrocher une médaille. © HLN

Cinq nouveaux sports au menu des JO, mais peu de représentants belges

Cinq nouveaux sport sont au programme olympique des Jeux de Tokyo, en 2020. Il s’agit du karaté, du surf, de l’escalade, du skateboard et du baseball-softball. Ils porteront à 33 le nombre de sports au programme des JO de Tokyo - contre 28 à Rio en 2016. Le skateboard, l’escalade et le surf, ainsi que des nouvelles épreuves comme le basket 3x3, venu des playgrounds, et le BMX freestyle ont pour point commun d’être pratiqués par une population jeune qui ne s’intéresse pas forcément en temps normal aux JO. Zoom sur ces nouvelles disciplines. 

  1. L’énorme colère d’un boxeur français après sa disqualification: “La boxe olympique, c’est vraiment de la merde”

    L’énorme colère d’un boxeur français après sa disqualifi­ca­ti­on: “La boxe olympique, c’est vraiment de la merde”

    Le boxeur français Mourad Aliev n’est pas du tout d’accord avec sa disqualification en quart de finale. Bras d'honneur, caméra bousculée et grève sur le ring: le Français a très largement exprimé sa colère après la décision des arbitres. “La boxe olympique, c’est vraiment de la merde. Je suis déçu, triste et dégoûté”, a-t-il confié sur ses réseaux sociaux.
  2. Les Cats veulent confirmer, les Red Lions répéter, l’athlé débuter: le programme de vendredi pour la Team Belgium

    Les Cats veulent confirmer, les Red Lions répéter, l’athlé débuter: le programme de vendredi pour la Team Belgium

    La tradition des Jeux Olympiques est respectée à Tokyo. La seconde semaine des compétitions coïncide avec le début des épreuves d’athlétisme, dont une nouvelle : le relais 4X400 mètres mixte. Dès vendredi à 13h00 (belges), les séries du ‘mixte’ seront d’ailleurs courues. Dylan Borlée, Camille Laus, Imke Vervaet et Kevin Borlée doivent terminer parmi les trois premières équipes de leur série ou signer un des deux autres meilleurs chronos. Les Cats retrouveront la Super Arena de Saitama dès le matin (03h00 belges) et se mesureront à Porto Rico. Une victoire de la Belgique l’assurerait d’une place en quarts de finale. Autre équipe belge engagée, celle des Red Lions. Invaincus dans le tournoi de hockey après leurs quatre premières sorties dans le groupe B, ils sont non seulement assurés de disputer les quarts de finale mais aussi de terminer premiers de leur poule. La natation belge, qui n’avait retenu que deux de ses athlètes en vue de Tokyo, sera présente dans la finale du 200 m brasse dames. Fanny Lecluyse a réussi à rejoindre le top 8 avec le 8e chrono des demi-finales dans sa course de prédilection.
  1. Borlée et Sacoor en demi-finale, les Cats pour la pole-position... Le programme de lundi pour la Team Belgium

    Borlée et Sacoor en de­mi-finale, les Cats pour la po­le-position... Le programme de lundi pour la Team Belgium

    Les Belgian Cats tenteront de décrocher la première place du groupe C du tournoi olympique de basketball lundi lors de leur dernier match de poule à Tokyo contre la Chine. Avec deux victoires en autant de rencontres, les Cats sont déjà assurées de jouer les quarts de finale. Leur objectif sera d’assurer leur statut de tête de série en vue du tirage au sort. Les kayakistes belges feront aussi leur entrée dans leur tournoi olympique au Sea Forest Waterway. L’haltérophile Anna Van Bellinghen sera en compétition dans la catégorie des plus de 87 kilos. Une catégorie où l’on retrouve la Néo-Zélandaise Laurel Hubbard, la première athlète transgenre de l’histoire des Jeux. Dans le stade olympique, six athlètes belges seront en action. Lors de la session matinale, Elise Vanderelst disputera les séries du 1.500 mètres dames et Imke Vervaet prendra le départ de sa série du 200 mètres. En soirée, Fanny Smets disputera ses qualifications au saut à la perche. Dans la foulée, Jonathan Sacoor et Kevin Borlée disputeront les demi-finales du 400 mètres. Paulien Couckuyt sera la dernière Belge en piste sur le tartan japonais avec sa demi-finale du 400 mètres haies.