Nafi Thiam et Felix Denayer, les deux porte-drapeaux de la délégation belge pour la cérémonie d'ouverture des Jeux de Tokyo.
Plein écran
Nafi Thiam et Felix Denayer, les deux porte-drapeaux de la délégation belge pour la cérémonie d'ouverture des Jeux de Tokyo. © BELGAPLUS

Nafi Thiam et Felix Denayer, symboles du sport belge et porte-drapeaux

JO 2020C’est ce vendredi, à 13h (heure belge) que seront lancés les Jeux de Tokyo. Avec deux icônes du sport noir-jaune-rouge pour ouvrir le chemin de la délégation belge dans le Stade Olympique de Tokyo.

  1. Vincent Kompany avant le derby contre l’Union: “Un an sans trophée, c’est déjà de trop pour le Sporting”

    Vincent Kompany avant le derby contre l’Union: “Un an sans trophée, c’est déjà de trop pour le Sporting”

    La Jupiler Pro League a (déjà) repris ses droits ce vendredi soir. C’est reparti pour une saison de 34 matches, et plus si affinités pour les clubs qui lutteront pour le titre, une place sur la scène européenne ou pour éviter la relégation. Anderlecht, lui, entamera sa campagne dimanche soir par un pétillant derby bruxellois contre l’Union, le champion de D1B, qui retrouve l’élite pour la première fois depuis… 1973. Bref, cela va, ou devrait, ‘zwanzer’ comme l’on dit dans les travées du Lotto Park, où une partie du public pourra faire son retour. Vincent Kompany, le coach des Mauves, aimerait cela dit sans doute surtout que cela swingue sur la pelouse. Cela fait ainsi quatre ans que le Sporting n’a plus remporté le moindre trophée. Bref, il est peut-être temps que le RSCA rejoue les premiers rôles sur la scène nationale…
  2. Le Club de Bruges ponctue sa préparation avec une victoire contre le Lierse

    Le Club de Bruges ponctue sa préparati­on avec une victoire contre le Lierse

    Au lendemain de sa victoire 3-2 contre le Racing Genk en Supercoupe, le champion de Belgique en titre, le Club de Bruges, a bouclé sa préparation avec un dernier match amical à Westkapelle, son centre d'entraînement. Les Blauw en Zwart évoluaient sans les titulaires de la veille, permettant aux remplaçants ou aux joueurs entrés en cours de match d'engranger du temps de jeu. Le match s'est déroulé à huis clos et a vu la victoire 3-0 des joueurs brugeois face au Lierse, pensionnaire de D1B.
  3. De Nafi Thiam aux Red Lions: dix chances belges de médailles à Tokyo
    JO 2020

    De Nafi Thiam aux Red Lions: dix chances belges de médailles à Tokyo

    J-1 avant l’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo. Avec 122 athlètes présents dans la capitale japonaise pour défendre le noir, le jaune et le rouge, le Team Belgium peut espérer une belle moisson de médailles. Aussi belle, voire meilleure, que les six médailles décrochées à Rio en 2016? Pas impossible. Les athlètes belges sont en tout cas nombreux à avoir pris l’avion pour Tokyo avec l’ambition de décrocher une breloque. Zoom sur quelques-uns des plus beaux espoirs de médaille du Team Belgium.
  1. Charline Van Snick, Elise Mertens... : tout savoir sur le programme des Belges en lice ce dimanche

    Charline Van Snick, Elise Mertens... : tout savoir sur le programme des Belges en lice ce dimanche

    Après une première journée marquée notamment par la médaille d'argent empochée par Wout Van Aert, le record de Belgique de Nina Sterckx ou encore la victoire convaincante des Red Lions, la Team Belgium verra notamment entrer en action la judoka Charline Van Snick, qui participe pour la troisième fois aux JO, ce dimanche. De son côté, Elise Mertens tentera d'oublier son élimination précoce en double en entamant son parcours en simple. Découvrez le programme complet des athlètes belges pour ce dimanche 25 juillet.
  2. Les joueuses norvégiennes de beach handball refusent de jouer en bikini, optent pour des shorts et risquent une amende

    Les joueuses norvégien­nes de beach handball refusent de jouer en bikini, optent pour des shorts et risquent une amende

    Dimanche, l’équipe féminine norvégienne a joué (et perdu) le match pour la troisième place aux Championnats européens de beach handball en Bulgarie... en short. Et ce, alors qu’elle joue normalement en bas de bikini. Pour ça, elles risquent une amende. “Le plus important est que nous ayons un équipement dans lequel les athlètes se sentent à l’aise.”