Plein écran
© belga

Anderlecht va déjà (un peu) mieux

UpdateAprès sa victoire contre le Standard, Anderlecht n'est pas parvenu à enchaîner une deuxième victoire consécutive dans ces playoffs 1. Solidaires et courageux, les Mauves ont partagé l'enjeu à l'Antwerp (1-1, Santini, Lamkel Ze), qui était privé de Mbokani. La quatrième place s'éloigne définitivement pour les protégés de Karim Belhocine, qui ont pourtant affiché un excellent état d'esprit.

Le match

Engagé, le duel entre Anderlecht et l'Antwerp a été d'une grande intensité mais ne restera pas dans les annales du football belge. Auteur d'une bonne entame, le Sporting a pris l'avance en début de match sur un but plein d'opportunisme d'Ivan Santini, qui en a profité pour planter sa 16e (!) rose de la saison. A souligner sur cette phase: la remise de la tête intelligente de Verschaeren et l'excellent centre de Cobbaut, aligné au poste de latéral gauche. Conquérants à défaut d'être transcendants, les hommes de Belhocine ont lutté avec leurs armes et ont montré une belle mentalité, visiblement revigorés par la victoire dans le Clasico (2-1). En seconde période, c'est Lamkel Ze, le meilleur Anversois cet après-midi, qui a remis les deux équipes à égalité à la suite d'une longue rentrée en touche. Malgré quelques belles situations, le Great Old n'est pas parvenu à inscrire le deuxième but et a dû se contenter d'un match nul. Résultat logique.

Plein écran
© belga

L'homme du match

Déjà auteur du but de la victoire contre le Standard la semaine dernière (2-1), Ivan Santini s'est à nouveau montré décisif pour son équipe. En renard des surfaces, l'attaquant croate a prolongé une frappe croquée de Najar dans les filets après seulement quatre minutes de jeu. Au-delà de son but, il a pesé sur la défense anversoise. Plus mobile, costaud dans les duels, pugnace, il a participé à la construction du jeu, ce qu'on lui reprochait souvent de ne pas faire. L'air de rien, l'ex-Standardman en est à son 16e but de la saison. Pas si mal pour un joueur décrié par ses propres supporters.

Plein écran
© belga

Le moment marquant

Juste après le repos, l'Antwerp hérite d'une rentrée en touche. Baby dévie le ballon, Awusu loupe sa reprise acrobatique mais Didier Lamkel Ze a bien suivi l'action et fusille le pauvre Didillon. Révélation dans les rangs anversois cette saison, l'ailier camerounais a été très entreprenant et a été récompensé de ses efforts. A seulement 22 ans, il est promis à un bel avenir.

Plein écran
© belga

Le tweet

La déclaration

Citation

Karim Belhocine a réussi à amener de la grinta dans l'équipe, ce qui nous manquait jusqu'ici. Depuis quelques semaines, ça va déjà mieux

Adrien Trebel

La mauvaise affaire pour Anderlecht?

Malgré une prestation encourageante (du moins au niveau de la mentalité), Anderlecht ne fait pas une bonne opération au classement. Virtuellement relégué à 5 points du Standard, le Sporting voit presque définitivement s'éloigner la quatrième place. Sauf miracle, il devra donc compter sur une cinquième place potentiellement qualificative pour l'Europa League. Pour cela, il faut espérer que Malines soit privé de compétition européenne (dans le dossier footgate) ET que le quatrième du classement gagne le match de barrage contre le vainqueur des playoffs 2. Sinon, le RSCA loupera pour la première fois depuis...55 ans l'Europe.

Plein écran
© belga
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga

Football en live

home logo KRC GenkGNK
FIN
0-0
Standard LiègeSTA
away logo
home logo La GantoiseGNT
FIN
2-1
AnderlechtAND
away logo
home logo FC BrugesCLU
FIN
3-2
AnversANT
away logo