Plein écran
Grand déçu du Gala du Footballeur Pro, Ruslan Malinovskyi fait plus que se consoler avec son premier titre de champion de Belgique. © BELGA

“Nous méritons ce titre”: les Genkois au septième ciel

Grâce à la victoire du Standard contre Bruges (2-0), les Genkois sont champions de Belgique pour la quatrième fois de leur Histoire malgré le partage à Anderlecht (1-1). Au terme d'une saison pleine, les Limbourgeois peuvent exulter ce jeudi soir. Voici leurs réactions. 

"Je suis vraiment en train de planer", a déclaré Ruslan Malinovskyi au micro de Proximus juste après le sacre de Genk jeudi. "Je suis vraiment très content car nous nous sommes battus toute la saison pour ce titre, depuis octobre", a ajouté le milieu de terrain genkois, pierre angulaire de son équipe durant toute cette saison 2018-2019.

"Nous sommes en tête depuis longtemps et nous n'avons pas donné l'opportunité aux autres équipes de nous rejoindre. Beaucoup d'équipes ont bien joué, Bruges, l'Antwerp et Anderlecht, qui a bien joué ce jeudi soir. Mais je pense que nous méritons ce titre cette année", a ajouté Malinovskyi, vainqueur de son premier titre en carrière.

"Le coach a fait de nous une vraie équipe, une famille, même avec les joueurs qui ne jouent pas beaucoup. Nous allons célébrer ce titre ce jeudi soir, et vendredi aussi", a conclu le milieu de terrain ukrainien de 26 ans.
Genk a remporté le 4e sacre de son histoire grâce à son partage à Anderlecht (1-1) et à la défaite simultanée du Club de Bruges au Standard (2-0). 

Plein écran
Ruslan Malinovskyi. © Photo News

Une “récompense” pour Dewaest

Sébastien Dewaest, tout nouveau champion de Belgique, était très ému jeudi soir sur la pelouse du Parc Astrid après avoir décroché le titre de Champion de Belgique avec Genk. “Avec toutes les galères de ces dernières années, c’est une magnifique récompense pour moi”, a déclaré le défenseur de 27 ans.

“C’est ma plus belle saison personnelle, j’ai la chance de participer à ce titre, de marquer l’histoire du club. On ne pourra jamais m’oublier”, a ajouté Dewaest au micro de Proximus juste après la rencontre.

“Je suis champion de Belgique mais je ne peux pas dire que c’était un rêve d’enfant car je n’ai jamais été un des joueurs les plus forts en catégories d’âges. Je rêvais seulement d’être professionnel et aujourd’hui, je le suis depuis sept ans. Je m’étonne parfois”, a rigolé l’ancien défenseur de Charleroi, qui a déjà prévu de se faire un tatouage en souvenir de ce titre. “Même si ce sera la fête ce soir, nous avons envie de gagner dimanche devant notre public”, a prévenu le joueur, qui défiera le Standard dans l’ultime match de la saison.

Dewaest est aussi revenu sur les critiques émises après son arrivée à Genk en 2015. “Certains ont rigolé de mon transfert à l’époque car Genk était encore en construction. Mais je prouve aujourd’hui que c’était le bon choix.”

Plein écran
Sebastien Dewaest © BELGA

Clement aux anges

Fou de bonheur, le coach des Limbourgeois a fêté ce sacre sur la pelouse avec ses joueurs avant de se confier aux caméras. “C’est super, ce soir je ne serai certainement pas sobre”, a-t-il réagi très souriant au micro de Sporza.

“C’est un point très haut de ma carrière en tant qu’entraîneur mais ma carrière vient de commencer. Je suis très fier de mes joueurs. En un an, ils ont énormément grandi. Ils étaient des gamins, maintenant ce sont des hommes. Ils l’ont montré sur les pelouses belges.

Plein écran
Philippe Clement, coach de Genk. © BELGA

Trossart ému

Un des grands acteurs de ce titre est sans aucun doute Leandro Trossard, lui aussi très ému. “Que de sensations. C’est génial de pouvoir couronner une saison fantastique comme celle-ci par un titre. Nous avons aussi connu quelques contretemps. Cela aurait pu nous faire dévier du droit chemin mais nous avons été très fort mentalement. J’ai toujours été supporter de ce club. Être champion avec cette équipe, c’est un rêve qui devient réalité. C’est un titre qui est ultra-mérité.”

Plein écran
Leandro Trossard. © Photo News