Tout est parti d’une blague lancée sur les réseaux sociaux il y a un peu moins d’un mois. Un canular imaginé par cinq amis et entretenu pendant plusieurs semaines qui a conduit le bois de la Cambre à se transformer successivement en festival, puis en un véritable champ de bataille.
Plein écran
Tout est parti d’une blague lancée sur les réseaux sociaux il y a un peu moins d’un mois. Un canular imaginé par cinq amis et entretenu pendant plusieurs semaines qui a conduit le bois de la Cambre à se transformer successivement en festival, puis en un véritable champ de bataille. © Isopix/Photonews

Comment un poisson d’avril a transformé le Bois de la Cambre en champ de bataille

RECONSTRUCTIONTout est parti d’une blague lancée sur les réseaux sociaux il y a un peu moins d’un mois. Un canular imaginé par quelques amis et entretenu pendant plusieurs semaines qui a conduit le bois de la Cambre à se transformer successivement en festival, puis en un véritable champ de bataille. Des milliers de jeunes se sont effectivement rassemblés ce 1er avril dans le parc bruxellois pour y faire la fête, en signe de protestation contre les mesures sanitaires, avant que certains d’entre eux en décousent avec la police, présente en masse. Comment en est-on arrivé là? Reconstruction.

  1. Le bois de la Cambre en mode Tomorrowland: une blague devenue virale

    Le bois de la Cambre en mode Tomorrow­land: une blague devenue virale

    Vous l’avez peut-être vu défiler dans votre fil d'actualité, voire l’un de vos amis vous y a carrément invité: un événement fait actuellement le buzz sur Facebook. Un festival de musique d’ampleur internationale, certifié sans gestes barrières ni distanciation sociale, est prévu le 1er avril au bois de la Cambre, à Bruxelles. Pas moins de huit scènes accueilleront une petite centaine d’artistes appartenant à la crème de la musique électronique, entre autres. Vous l’aurez compris, il s’agit bien entendu d’un poisson d’avril annoncé à l’avance. Et il semble avoir tapé dans le mille puisque 20.000 fêtards en manque ont déjà marqué leur intérêt pour ce festival fictif. Et certains nous ont d’ailleurs confié qu’ils se rendront tout de même “par curiosité” au bois de la Cambre ce jeudi 1er avril...
  2. Un rassemblement de milliers de personnes au Bois de la Cambre dégénère: 22 arrestations et plusieurs dizaines de policiers blessés
    MISE À JOUR

    Un rassemble­ment de milliers de personnes au Bois de la Cambre dégénère: 22 arrestati­ons et plusieurs dizaines de policiers blessés

    Ce jeudi, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées au Bois de la Cambre, à Ixelles, alors que des organisateurs anonymes avaient lancé l’idée d'une fausse fête ce premier avril appelée “La Boum”. Présente en nombre, la police a invité la foule à évacuer la zone dès 17h00. De nombreuses personnes n'ont pas voulu quitter les lieux et ont jeté des bouteilles en verre vers des policiers. 22 personnes ont été arrêtées, dont 18 administratives et quatre judiciaires, selon le dernier bilan donné par la police. De plus, plusieurs dizaines de policiers et au moins 8 manifestants ont été blessés. À 22 heures, tout le monde était rentré chez soi et le calme était revenu.
  3. La ministre de l'Intérieur "scandalisée" par le rassemblement au Bois de la Cambre

    La ministre de l'Intéri­eur "scanda­lisée" par le rassemble­ment au Bois de la Cambre

    "Le poisson d'avril qui a dégénéré au Bois de la Cambre aujourd'hui représente un manque de respect total pour toutes les personnes qui font de leur mieux pour respecter les mesures corona. J'ai de la compassion pour les personnes touchées par le Covid-19, les familles et proches qui ont perdu un être cher ainsi que pour les prestataires de soins de santé qui sont une fois de plus à la limite de la saturation de leurs hôpitaux. Jusqu'à ce que le virus soit maîtrisé, chacun se doit de respecter les mesures sanitaires. Le fait que des policiers aient été blessés alors qu'ils faisaient leur travail est inacceptable", a déclaré jeudi soir la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden, en réaction au rassemblement de 1.500 à 2.000 personnes qui a dégénéré au Bois de la Cambre.
  1. EN IMAGES: la Boum dégénère en affrontement avec la police

    EN IMAGES: la Boum dégénère en affronte­ment avec la police

    Plusieurs dizaines de policiers, sept chevaux de la police et huit manifestants ont été blessés jeudi lors de l’évacuation du bois de la Cambre, selon le dernier bilan de la soirée donné par la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere. Il y a eu en outre 22 arrestations, dont 18 administratives et quatre judiciaires. La police locale estime qu’il y avait entre 1.500 et 2.000 personnes rassemblées au bois de la Cambre dans l’après-midi, ce qui contrevenait aux mesures sanitaires.