Une jeune femme percutée par un cheval de la police au cours de La Boum, le faux festival qui a dégénéré dans le Bois de la Cambre.
Plein écran
Une jeune femme percutée par un cheval de la police au cours de La Boum, le faux festival qui a dégénéré dans le Bois de la Cambre. © ISOPIX

La Boum: une jeune femme s’effondre après avoir été violemment percutée par un cheval de la police

mise à jourUne jeune femme a été violemment heurtée par un policier à cheval lors des événements de ce jeudi au Bois de la Cambre. La vidéo de l’incident circule massivement sur les réseaux sociaux. On ignore l'état de santé de la victime. La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a annoncé l’ouverture d’une enquête sur cet incident.

  1. Un rassemblement de milliers de personnes au Bois de la Cambre dégénère: 22 arrestations et plusieurs dizaines de policiers blessés
    MISE À JOUR

    Un rassemble­ment de milliers de personnes au Bois de la Cambre dégénère: 22 arrestati­ons et plusieurs dizaines de policiers blessés

    Ce jeudi, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées au Bois de la Cambre, à Ixelles, alors que des organisateurs anonymes avaient lancé l’idée d'une fausse fête ce premier avril appelée “La Boum”. Présente en nombre, la police a invité la foule à évacuer la zone dès 17h00. De nombreuses personnes n'ont pas voulu quitter les lieux et ont jeté des bouteilles en verre vers des policiers. 22 personnes ont été arrêtées, dont 18 administratives et quatre judiciaires, selon le dernier bilan donné par la police. De plus, plusieurs dizaines de policiers et au moins 8 manifestants ont été blessés. À 22 heures, tout le monde était rentré chez soi et le calme était revenu.
  2. Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage
    Livios

    Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage

    Vous l’avez sans doute remarqué: les jours raccourcissent et les arbres se teignent peu à peu de belles couleurs d’automne. Avant de nous installer confortablement à l’intérieur, il y a encore un peu de travail qui nous attend à l’extérieur. Préparez votre jardin en automne grâce à ces astuces pratiques du site de construction Livios. Au printemps, vous serez sans aucun doute récompensé!
  3. Une organisatrice de La Boum s’exprime: “Notre seul but était de faire rire les gens”

    Une organisa­tri­ce de La Boum s’exprime: “Notre seul but était de faire rire les gens”

    Jeudi en fin d’après-midi, des milliers de personnes se sont rendues à “La Boum”, le faux festival organisé au Bois de la Cambre. Avant que la situation ne devienne incontrôlable, une journaliste de VTM NIEUWS s’est entretenue avec l’un des organisateurs de l’événement. “Pour être clair: nous n’avons rien organisé”, a déclaré la jeune femme dissimulée derrière un masque de renard. “Notre seul but était de faire rire les gens”.
  1. Comment un poisson d’avril a transformé le Bois de la Cambre en champ de bataille
    RECONSTRUCTION

    Comment un poisson d’avril a transformé le Bois de la Cambre en champ de bataille

    Tout est parti d’une blague lancée sur les réseaux sociaux il y a un peu moins d’un mois. Un canular imaginé par quelques amis et entretenu pendant plusieurs semaines qui a conduit le bois de la Cambre à se transformer successivement en festival, puis en un véritable champ de bataille. Des milliers de jeunes se sont effectivement rassemblés ce 1er avril dans le parc bruxellois pour y faire la fête, en signe de protestation contre les mesures sanitaires, avant que certains d’entre eux en décousent avec la police, présente en masse. Comment en est-on arrivé là? Reconstruction.
  2. EN IMAGES: la Boum dégénère en affrontement avec la police

    EN IMAGES: la Boum dégénère en affronte­ment avec la police

    Plusieurs dizaines de policiers, sept chevaux de la police et huit manifestants ont été blessés jeudi lors de l’évacuation du bois de la Cambre, selon le dernier bilan de la soirée donné par la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere. Il y a eu en outre 22 arrestations, dont 18 administratives et quatre judiciaires. La police locale estime qu’il y avait entre 1.500 et 2.000 personnes rassemblées au bois de la Cambre dans l’après-midi, ce qui contrevenait aux mesures sanitaires.