Plein écran
© getty

Les questions étranges des parents américains

BlogNotre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l'année. L'occasion pour 7sur7 de vous fournir l'information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l'occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d'apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici et Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l'un de ses articles de blog ici.

Quand ils déposent leurs enfants à ce qu'on appelle communément ici un "playdate", les parents américains ont des interrogations bien différentes des nôtres.

Quelles questions posez-vous aux parents chez qui vous déposez votre enfant le temps d'une petite fête d'anniversaire ou d'une soirée pyjama? Je pense que de mon côté, ça se résumerait à: "A quelle heure dois-je venir le chercher?" Je donnerais mon numéro de téléphone en cas de problème et je dirais à Ezra de bien s'amuser, d'être sage et de bien écouter les parents du petit copain ou de la petite copine chez qui il se trouve. Je suis peut-être trop détendue...

Je suis tombée sur plusieurs articles de presse US qui listaient les questions à poser absolument avant de laisser son enfant s'éclater ailleurs que sous notre toit. Certaines sont hallucinantes. Petit florilège...

"Avez-vous une piscine et les enfants y ont-ils accès?"
C'est sûr que ce n'est pas le genre de questions qu'on pense poser lorsqu'on dépose son môme à Berchem-Saint-Agathe pour une petite sauterie. Dans notre pluvieuse Belgique, les piscines privées sont rares. En Californie, par contre... Un pédiatre installé à Orange County alerte dans le Huffington Post américain: "Si les enfants ont un accès à la piscine, soyez sûr qu'il y a des adultes pour la surveiller. Même si les enfants sont tous de bons nageurs."

Les noyades sont l'une des causes de décès les plus fréquentes chez les enfants. Un autre médecin précise: "Quand on s'entend répondre 'non mais ça ira, on est tous là', c'est exactement comme ça que les accidents arrivent." Parce que oui, tout le monde est là mais personne ne fait particulièrement attention à ceux qui batifolent dans l'eau. Il faut que les responsabilités de chacun soient précisément établies.

"Quelqu'un sous votre toit est-il malade en ce moment?"
Ca ne me viendrait pas à l'idée d'empêcher Ezra d'aller chez un copain si le frère du copain en question a un gros rhume. Mais nous ne sommes pas sur le même pied d'égalité au niveau du système de santé... En Belgique, la mutuelle et les assurances santé prennent en charge nos frais médicaux. On va chez le médecin presque sans réfléchir. Aux Etats-Unis, vu le prix des soins de santé et le coût exhorbitant des assurances médicales, on réfléchit à deux fois avant de consulter un médecin. Les Américains évitent donc au maximum les germes et les microbes de ceux qui les entourent.

Lisez la suite de l'article sur le blog en cliquant ici et découvrez notamment pourquoi les parents américains demandent s'il y a un trampoline dans le jardin.

  1. Nous n’avons que 18 étés à passer avec nos enfants
    Blog

    Nous n’avons que 18 étés à passer avec nos enfants

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici et Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.