Plein écran
Julian Alaphilippe © Photo News

Des femmes “potiches” sur les podiums du Tour: la tradition est-elle sexiste?

La pression s’accroît sur le Tour de France pour mettre fin à cette “tradition sexiste”.

“Les femmes ne sont pas des prix, des récompenses, des potiches, ou des objets sexuels. Ce sont des athlètes et leur place est sur le podium en tant que sportives, et pas en tant que récompense”, a affirmé la militante Fatima Benomar, dans une vidéo postée sur Facebook où elle manifeste devant le siège d’ASO, l’organisateur du Tour.

La tradition du Tour de France veut que des hôtesses montent chaque soir sur le podium pour remettre des récompenses aux coureurs. Une pétition “pour la fin des hôtesses de podium” sur le Tour de France a déjà recueilli plus de 30.000 signatures vendredi matin sur le site change.org.

“C’est très rigolo et tu gagnes très bien ta journée”

“Un bouquet de fleurs, une douche de champagne, un maillot de vainqueur... Et une femme légèrement vêtue qui donne aux trois meilleurs cyclistes un baiser sur la joue comme pour couronner leur gloire. Est-ce vraiment indispensable que cela fasse partie d’une cérémonie de remise de prix?”, ont notamment écrit les auteurs.

La cause de ces militantes féministes est assez controversée. Certaines hôtesses sont montées au créneau pour défendre leur travail. “J’ai été hôtesse pendant toutes mes études. Au salon de l’auto, à Roland-Garros, au salon international de l’alimentation, au salon de l’agriculture. Est-ce que ‘les féministes’ pourraient s’occuper de leurs fesses et laisser les autres travailler? (…) Honnêtement, quand tu es plusieurs filles, c’est très rigolo. Tu gagnes très bien à la journée et ce n’est pas très fatigant comme emploi”, a réagi une internaute.

La polémique n’est pas nouvelle: en 2018, ASO envisageait déjà de se séparer des hôtesses sur la demande de la Ville de Paris. Mais l’organisation s’était finalement ravisée. D’autres compétitions sportives, comme en Formule 1, ont abandonné la tradition.

  1. Raymond Poulidor est décédé à l’âge de 83 ans
    Play
    MISE À JOUR

    Raymond Poulidor est décédé à l’âge de 83 ans

    L’une des figures les plus populaires du cyclisme, Raymond Poulidor s’est éteint à l’âge de 83 ans, rapporte l’Equipe mercredi. Hospitalisé depuis le 8 octobre dernier en raison d’une grande fatigue, l’ancien coureur français est décédé à Saint-Léonard-de-Noblat dans sa commune du limousin, mercredi à 2 heures du matin, écrit le quotidien sportif français. Raymond “était très fatigué depuis le dernier Tour de France”, avait expliqué son épouse il y a quelques semaines.
  2. Six jours de Gand: la course arrêtée après une nouvelle chute, Thijssen emmené à l’hôpital
    Mise à jour

    Six jours de Gand: la course arrêtée après une nouvelle chute, Thijssen emmené à l’hôpital

    La première soirée de la 79e édition des Six Jours de Gand de cyclisme sur piste a été arrêtée mardi soir à la suite de la lourde chute du Belge Gerben Thijssen dans le super sprint. Resté inconscient un moment après une chute qui a aussi impliqué le Danois Oliver Wulff Frederiksen, il a reçu des premiers soins avant d’être emmené à l’hôpital pour des examens complémentaires.