Capture d'écran.
Plein écran
Capture d'écran. © Twitter

La poussette dont a bénéficié Alaphilippe méritait-elle plus qu'une amende?

L'équipe cycliste Deceuninck-Quick Step s'est vu infliger une amende de 500 francs suisses (452 euros) pour “comportement dangereux d'un membre du personnel de l'équipe au km 188", a annoncé jeudi soir le jury de l'épreuve à l'issue de la 18e étape du Tour.

Il s'agit de la poussée dont a bénéficié le porteur du maillot jaune Julian Alaphilippe de la part d'un membre de l'équipe dans la montée du Galibier, la dernière ascension de la journée. 

À ce moment-là, le Français était à la poursuite des autres coureurs du classement, qu'il devait rejoindre ensuite après une descente spectaculaire, à l'exception d'Egan Bernal.