Plein écran
Yves Lampaert et Enric Mas. © BELGA

Deceuninck-Quick Step vise la victoire dans le chrono par équipes

Un contre-la-montre par équipes de 27,6 km entre le Palais Royal et l'Atomium constitue dimanche la deuxième étape du Tour de France. "Nous allons essayer de gagner", a prévenu Tom Steels, directeur sportif de Deceuninck-Quick Step. 

La formation belge est championne du monde en titre de l'exercice. "Mais ce sera différent aujourd'hui. L'équipe au Tour de France est constitué d'un mix de rouleurs, sprinteurs et grimpeurs. Et ce chrono sera beaucoup plus court qu'à Innsbruck (où il faisait 62 km, ndlr)", a expliqué Steels.

Il n'empêche que l'équipe a des ambitions. "Nous allons essayer de gagner. C'est l'un de nos objectifs sur ce Tour. On regarde jour après jour, mais le chrono par équipes est important pour nous. Nous allons essayer de réaliser le meilleur temps possible. Et puis ça dépendra de la concurrence. L'équipe Jumbo-Visma sera le principal adversaire, je pense. Le maillot jaune (sur les épaules du Néerlandais Mike Teunissen, ndlr) leur donne une motivation supplémentaire.”

Un maillot jaune qu'a manqué l'équipe Deceuninck-Quick Step samedi. Son sprinteur Elia Viviani a dû se contenter de la neuvième place dans la première étape. "Le sprint était plus dur que prévu", a commenté Steels.

Plein écran
Elia Viviani. © AFP

Pour Marc Sergeant, l’objectif de Lotto-Soudal est un top-10 dimanche

 Lotto-Soudal s’élancera dans le chrono par équipes, dimanche, entre le Palais Royal et l’Atomium, avec des ambitions plus mesurées. “Nous visons un top-10", a déclaré Marc Sergeant, le manager de la formation belge.

“Il faut être réaliste. Il y a des équipes qui visent le classement général qui sont plus fortes que nous”, a expliqué Sergeant. “Nous aurons directement un gros temps vu que c’est Ineos (l’équipe du vainqueur sortant Geraint Thomas) qui s’élancera en premier. Ils sont très forts. J’en fait même mes favoris aujourd’hui. Jusqu’à avant-hier, j’aurais dit qu’Astana pouvait les concurrencer, mais avec la chute de Jakob Fuglsang hier, je ne sais pas... Peut-être que Deceuninck-Quick Step sera leur principal adversaire. C’est un parcours très rapide. On aura peut-être un record de vitesse moyenne!”

La vitesse moyenne la plus élevée dans un chrono par équipes est de 57,7 km/h et a été réalisée par Orica GreenEdge en 2013.

  1. Pinot triomphe au Tourmalet, Alaphilippe  impressionne et conserve son maillot jaune
    Play

    Pinot triomphe au Tourmalet, Alaphilip­pe impression­ne et conserve son maillot jaune

    Le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a remporté la 14e étape du Tour de France entre Tarbes et le col du Tourmalet (117,5 km), samedi. Pinot s’est extrait d’un petit groupe dans les derniers mètres de l’ascension finale. Il s’est imposé devant le maillot jaune Julian Alaphilippe, qui conforte sa première place au général. Le Néerlandais Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) a pris la troisième place. Le Britannique Geraint Thomas (Ineos), deuxième du général, a été distancé et a concédé une trentaine de secondes à Alaphilippe.
  2. Wout van Aert pourrait quitter l'hôpital lundi: "Il s'en sort bien vu les circonstances”

    Wout van Aert pourrait quitter l'hôpital lundi: "Il s'en sort bien vu les circonstan­ces”

    Victime d'une lourde chute vendredi durant le contre-la-montre du Tour de France, Wout van Aert (Jumbo-Visma) pourrait être autorisé à quitter l'hôpital lundi. "Wout s'en sort bien vu les circonstances”, a déclaré son directeur sportif Nico Verhoeven. "La saison sur route est officiellement terminée. Le chirurgien a évoqué une période de revalidation de deux mois. Wout voit les choses différemment".