Plein écran
Tiesj Benoot © BELGA

Tiesj Benoot: "Trop vite à 5 coureurs dans ce contre-la-montre par équipes"

L'équipe Lotto-Soudal s'est classée 15e, à 59 secondes de Jumbo Visma, du contre-la-montre par équipes du Tour de France qui a été disputé dimanche à Bruxelles. Tiesj Benoot a indiqué que l'équipe s'est trop vite réduite à cinq coureurs.

"Notre but était de faire mieux et je pense que nous avons été meilleurs que l'an dernier dans cet exercice. Mais nous nous sommes retrouvés trop tôt à seulement 5 coureurs", a indiqué le Tiesj Benoot. "Nous avons tout donné, c'est un fait. L'étape de lundi, entre Binche et Épernay, peut, je pense, être une bonne étape pour notre sprinteur Cabel Ewan. Je pense qu'elle sera néanmoins compliquée à gérer, de même que les deux suivantes, avant la première étape de montagne, jeudi, et l'arrivée au sommet de la Planche des Belles Filles. Le plus important pour l'heure est de rester calme et de tout faire pour éviter les chutes, la course étant naturellement très nerveuse”.

Oliver Naesen: “Le chrono par équipe est notre talon d’Achille”

L’équipe AG2R-La Mondiale s’est classée 19e du contre-la-montre par équipes dimanche à Bruxelles, à 1:19 de Jumbo-Visma. Le Belge Oliver Naesen a commenté une course homogène de son équipe malgré des coureurs qui ont chuté, notamment, dans la première étape de samedi.

“C’était sûr que nous allions perdre pas mal de temps par rapport a à beaucoup d’équipes parce que le chrono par équipe est notre talon d’Achille”, a indiqué Oliver Naesen. “Nous avons été homogènes, même si certains de nos coureurs ont récemment chuté, deux aux championnats de France et deux dans la chute de samedi, ce qui n’était pas évident à gérer. Le Tour est, comme d’habitude, très nerveux, chaque étape à venir va être nerveuse et il faut faire très attention car tout le monde sait que la course se jouera dans la montagne. Il faut donc à tout prix éviter les chutes dans les étapes qui précèdent. C’est la mission première.”

L’étape de lundi, longue de 215 kilomètres entre Binche et Épernay, sera importante et mise, elle aussi, sous le signe de la prudence. “Tout le monde est dans son meilleur état de forme et c’est difficile d’entrevoir ce qui peut se passer mais, à mon avis, on peut envisager un sprint avec une centaine de coureurs à Épernay.”

  1. Pinot triomphe au Tourmalet, Alaphilippe  impressionne et conserve son maillot jaune
    Play

    Pinot triomphe au Tourmalet, Alaphilip­pe impression­ne et conserve son maillot jaune

    Le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a remporté la 14e étape du Tour de France entre Tarbes et le col du Tourmalet (117,5 km), samedi. Pinot s’est extrait d’un petit groupe dans les derniers mètres de l’ascension finale. Il s’est imposé devant le maillot jaune Julian Alaphilippe, qui conforte sa première place au général. Le Néerlandais Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) a pris la troisième place. Le Britannique Geraint Thomas (Ineos), deuxième du général, a été distancé et a concédé une trentaine de secondes à Alaphilippe.
  2. Wout van Aert pourrait quitter l'hôpital lundi: "Il s'en sort bien vu les circonstances”

    Wout van Aert pourrait quitter l'hôpital lundi: "Il s'en sort bien vu les circonstan­ces”

    Victime d'une lourde chute vendredi durant le contre-la-montre du Tour de France, Wout van Aert (Jumbo-Visma) pourrait être autorisé à quitter l'hôpital lundi. "Wout s'en sort bien vu les circonstances”, a déclaré son directeur sportif Nico Verhoeven. "La saison sur route est officiellement terminée. Le chirurgien a évoqué une période de revalidation de deux mois. Wout voit les choses différemment".