Plein écran
© REUTERS

Viviani s’impose au sprint lors de la 4e étape

L’Italien Elia Viviani a remporté la 4e étape du Tour de France, mardi, entre Reims et Nancy (213,5 km). Le coureur de Deceuninck-Quick Step s’est imposé au sprint devant le Norvégien Alexander Kristoff (UAE-Team Emirates) et l’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal). Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) conserve le maillot jaune. C’est la septième victoire de la saison de Viviani, désormais vainqueur d’étape sur les trois Grands Tours.

Avec seulement deux côtes de 4e catégorie au programme, la Côte de Rosières à 92 km et de l’arrivée et la Côte de Maron à 15 km de la ligne, l’étape semblait propice aux sprinteurs.

Le scénario attendu, à savoir une échappée au long cours, s’est dessiné dès les premiers mètres de course avec l’attaque de deux Wanty-Gobert, Frederik Backaert et le Français Yoann Offredo, et d’un CCC, le Suisse Michael Schär. Ils ont compté jusqu’à 3:40 d’avance. A 29 km de l’arrivée, alors que le peloton était à 30 secondes, Schär a attaqué. Seul Backaert a pu le suivre. Le Belge devait cependant lâcher prise à 18 km de la ligne, laissant Schär seul devant.

Alaphilippe toujours en jaune

Le Suisse était repris durant l’ascension de la Côte de Maron (3,2 km à 5%) où la formation Sunweb de Michael Matthews faisait le forcing pour mettre les purs sprinteurs en difficulté.

Lancé par le maillot jaune Alaphilippe en personne et par l’Argentin Maximiliano Richeze, Viviani se montrait intraitable au sprint. Il laissait derrière lui Kristoff et Ewan. Le maillot vert Peter Sagan (BORA-hansgrohe) échouait à la quatrième place, devant les Néerlandais de Jumbo-Visma Dylan Groenewegen et Mike Teunissen, vainqueur de la première étape. Stuyven finissait à une belle huitième place, s’offrant un troisième top-10 en quatre étapes.

Viviani, 30 ans, décroche le 74e succès de sa carrière, le 7e de sa saison. Il entre dans le cercle fermé des vainqueurs d’étapes sur les trois Grands Tours, avec aussi cinq succès au Giro et trois à la Vuelta. Alaphilippe conserve son maillot jaune avec 20 secondes d’avance sur Wout van Aert (Jumbo-Visma) et 25 sur le Néerlandais Steven Kruisjwijk (Jumbo-Visma).

L’étape de mercredi entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar (175,5 km) devrait inspirer les baroudeurs. Quatre côtes sont répertoriées: la Côte de Grendelbruch (3e catégorie, 3,4 km à 4,9%), la Côte du Haut-Koenigsbourg (2e catégorie, 5,9 km à 5,9%), la Côte des Trois-Epis (2e catégorie, 5 km à 6,7%) et la Côte des Cinq Châteaux (3e catégorie, 4,6 km à 6,1%) dont le sommet est situé à 19 km de l’arrivée. 

Plein écran
© AP
  1. Pinot triomphe au Tourmalet, Alaphilippe  impressionne et conserve son maillot jaune
    Play

    Pinot triomphe au Tourmalet, Alaphilip­pe impression­ne et conserve son maillot jaune

    Le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a remporté la 14e étape du Tour de France entre Tarbes et le col du Tourmalet (117,5 km), samedi. Pinot s’est extrait d’un petit groupe dans les derniers mètres de l’ascension finale. Il s’est imposé devant le maillot jaune Julian Alaphilippe, qui conforte sa première place au général. Le Néerlandais Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) a pris la troisième place. Le Britannique Geraint Thomas (Ineos), deuxième du général, a été distancé et a concédé une trentaine de secondes à Alaphilippe.
  2. Wout van Aert pourrait quitter l'hôpital lundi: "Il s'en sort bien vu les circonstances”

    Wout van Aert pourrait quitter l'hôpital lundi: "Il s'en sort bien vu les circonstan­ces”

    Victime d'une lourde chute vendredi durant le contre-la-montre du Tour de France, Wout van Aert (Jumbo-Visma) pourrait être autorisé à quitter l'hôpital lundi. "Wout s'en sort bien vu les circonstances”, a déclaré son directeur sportif Nico Verhoeven. "La saison sur route est officiellement terminée. Le chirurgien a évoqué une période de revalidation de deux mois. Wout voit les choses différemment".