Plein écran
Il n'aura cette fois manqué qu'un set à Dominic Thiem qui disputait, à Melbourne, sa troisième finale majeure. © REUTERS

Dominic Thiem s’en rapproche, mais était encore “un peu court” à Melbourne

Pour sa troisième finale en Grand Chelem, la première à l'Open d'Australie après deux à Roland-Garros, Dominic Thiem (ATP 5/N.5) a été battu dimanche par Novak Djokovic (ATP 2/N.2), maître des lieux avec un huitième sacre aux antipodes. L'Autrichien de 26 ans s'est incliné en cinq sets au terme d'un combat de 4 heures de jeu.

"Je me suis senti un peu court ce soir", a avoué Thiem lors de la remise des prix sur la Rod Laver Arena. "Mais j'espère pouvoir avoir rapidement une revanche", a ajouté le droitier de Wiener Neustadt, battu 6-4, 4-6, 2-6, 6-3, 6-4.

“Irréel”

Thiem, qui a pourtant mené deux sets à un, n'a pas manqué de féliciter son adversaire, qui a décroché son 17e sacre en Grand Chelem. "C'est vraiment irréel ce que tu fais depuis toutes ces années. Tu fais partie de ces joueurs qui ont amené le tennis à un tout autre niveau. Je suis vraiment heureux et fier de pouvoir faire partie de cette période du tennis", a-t-il ajouté.

L'Autrichien, qui a déjà montré son engagement à la cause écologique en soutenant notamment l'action 4Ocean, a rappelé "qu'il y avait plus important dans la vie que ce que nous faisons". "L'Australie traverse une période assez compliquée (à la suite des incendies, ndlr) et le tournoi a été une bonne distraction mais j'espère que le pays, ainsi que sa faune et sa flore, vont rapidement se redresser.”

Plein écran
Novak Djokovic a dû batailler pour venir à bout d'un Dominic Thiem conquérant. © EPA