Plein écran
Veerle Baetens © DR

La Belgique a des chances de se faire remarquer aux Oscars: “C’est joyeux et stressant”

InterviewDelphine Girard est le talent belge à suivre. “Une soeur”, le troisième court-métrage de sa jeune carrière, est sélectionné aux Oscars dans la catégorie Courts métrages en prises de vues réelles. Une femme est en voiture avec un homme. On la sent mal à l’aise. Elle lui annonce qu’elle doit appeler sa sœur. C’est en fait la police qu’elle contacte. Elle va essayer de faire savoir à l’opératrice qu’elle a au bout du film qu’elle est en danger et qu’elle a besoin d’aide. La réalisatrice est arrivée à Los Angeles. Elle nous explique la genèse de ce projet. 

“J’avais entendu l’enregistrement d’un appel au 911. Ça s’est vraiment passé aux États-Unis et l’enregistrement de 18 minutes avait été diffusé sur YouTube. Une femme était en voiture et en danger, elle faisait semblant d’appeler sa sœur. Ça m’a bouleversée. Je n’ai pas pensé tout de suite en faire un film mais l’histoire me revenait toujours en tête. Au-delà de la brutalité, de l’angoisse, j’ai réalisé que la relation entre ces deux femmes m’attirait. Il y a d’un côté, une personne dans une voiture qui vit un moment d’horreur et qui ne peut pas s’exprimer librement. Et de l’autre, quelqu’un qui ressent toute l’horreur. Il y avait quelque chose sur l’empathie, sur la sororité qui me plaisait.”

Si l’histoire a été écrite bien avant l’affaire Weinstein, les thèmes de la violence et de la sororité sont très actuels. “J’ai le sentiment qu’il y avait une communication entre les femmes avant tout ça. On échangeait déjà sur ces problématiques. Mais c’était en off. Ce n’était pas au centre de l’intérêt de la société. Le personnage masculin ne mesure pas du tout ce qu’il fait subir à la femme assise à côté de lui.”

Plein écran
Delphine Girard © AFP

Veerle Baetens est l’opératrice des urgences au bout du fil. Elle foulera une nouvelle fois le tapis rouge des Oscars, quelques années après “The Broken Circle Breakdown”. “Elle a un talent immense, elle travaille de manière acharnée. C’est un rôle tout en subtilité, sur l’intensité. Elle ressent les choses, elle est la seule dont on voit le visage à l’écran. On doit montrer la tension.”

Delphine vit l’aventure des Oscars de façon “très joyeuse”. “Une soeur” avait remporté un prix dans un grand festival aux États-Unis. “On s’est retrouvés dans la short list des Oscars sans faire campagne. C’est joyeux et stressant. Ce sont des codes différents, des choses très nouvelles pour moi, je donne beaucoup d’interviews. J’espère que tout ça, c’est un signe, que c’est la promesse de pouvoir faire d’autres films.”

“Une soeur” repartira-t-il avec la statuette? Réponse le dimanche 9 février.

  1. Les fans de Johnny Depp réclament qu’Amber Heard perde son rôle dans “Aquaman”

    Les fans de Johnny Depp réclament qu’Amber Heard perde son rôle dans “Aqua­man”

    Les fans de Johnny Depp sont furieux. Après la récente publication d’une conversation téléphonique entre l’acteur et son ex Amber Heard, dans laquelle celle-ci admet avoir été violente, nombreux d’entre eux souhaitent défendre leur idole coûte que coûte. Ils exigent que l’actrice perde son rôle dans le nouveau film “Aquaman” et son contrat avec la marque L’Oréal, dont elle est l'égérie.
  2. Donald Trump critique les Oscars et tacle Brad Pitt
    Play

    Donald Trump critique les Oscars et tacle Brad Pitt

    Donald Trump a critiqué les Oscars jeudi. Il regrette que le film “Parasite” ait remporté l’Oscar ultime, celui du meilleur film. “Vous avez vu à quel point les Oscars étaient mauvais, cette année? Le gagnant est un film de Corée du Sud. Qu’est-ce que c’est que ça?”, a-t-il dit devant une foule acquise à sa cause à Colorado Springs. “Nous avons assez de problèmes avec la Corée du Sud dans le commerce et en plus, ils leur donnent l’Oscar du meilleur film de l’année? C’était bien? Je ne sais pas!”