La mort tragique de l’homme qui avait surgi complètement nu aux Oscars

Nous sommes en 1974. Tandis que David Niven introduit Elizabeth Taylor sur la scène des Oscars, un homme s’invite sur la scène, complètement nu. Il s’appelle Robert Opel, il a 33 ans. David Niven commente l’incident avec une boutade: “N’est-il pas fascinant de se dire que le seul rire que l’homme connaîtra dans sa vie sera probablement de se déshabiller et de montrer ses défauts?”

Plein écran
© DR

Robert Opel était un streaker. Il avait déjà un long casier judiciaire lors de son apparition à la remise des Oscars de 1974. Il militait pour les droits des homosexuels, il était lui-même bisexuel. Il travaillait de temps en temps comme photographe pour le journal gay The Advocate et pour le tabloïd Hollywood Star. Robert Opel avait retiré un p de son nom de famille pour éviter à sa famille de subir les retombées de ses frasques.

Peu avant les Oscars, il s’était fait remarquer lors de deux réunions du conseil municipal de Los Angeles. Il s’y était présenté nu pour protester contre l’interdiction de la nudité sur les plages de la région.

Un malheureux incident? Pas vraiment!

L’apparition de Robert à la cérémonie des Oscars n’avait, en réalité, pas grand-chose d’un malheureux incident. Robert Metzler, directeur commercial des Oscars, avait raconté aux Los Angeles Times en 1993: “David Niven avait demandé à ma femme s’il pouvait lui emprunter son stylo. Elle le lui a donné et il s’est assis pour écrire sa réflexion soi-disant improvisée. Il a ensuite dit à ma femme combien il était fier de cette réplique qu’il venait d’écrire. C’était deux heures avant que ça arrive.”

Autre élément qui prouve que l’incident avait été préparé: Robert Opel n’avait pas été arrêté. On lui avait permis de se rhabiller et il avait ensuite pu s’adresser à la presse. “Les gens ne devraient pas avoir honte d’être nus en public”, avait-il déclaré. “En plus, c’est une sacrée façon de lancer une carrière.”

Il est ensuite apparu dans quelques films avant d’être finalement arrêté après une nouvelle protestation du conseil municipal. Il a ouvert, à sa libération, la première galerie d’art ouvertement gay du pays. Il est mort le 8 juillet 1979 lorsque deux hommes armés ont fait irruption dans sa galerie pour réclamer de la drogue et de l’argent. Opel dealait de temps en temps mais il n’avait rien sur lui ce jour-là. Il a été tué par les braqueurs. Il a été déclaré mort à 22h40 ce jour-là.

Un documentaire sur sa vie réalisé par son neveu est sorti en 2010. Son nom: “Uncle Bob”.

  1. Les fans de Johnny Depp réclament qu’Amber Heard perde son rôle dans “Aquaman”

    Les fans de Johnny Depp réclament qu’Amber Heard perde son rôle dans “Aqua­man”

    Les fans de Johnny Depp sont furieux. Après la récente publication d’une conversation téléphonique entre l’acteur et son ex Amber Heard, dans laquelle celle-ci admet avoir été violente, nombreux d’entre eux souhaitent défendre leur idole coûte que coûte. Ils exigent que l’actrice perde son rôle dans le nouveau film “Aquaman” et son contrat avec la marque L’Oréal, dont elle est l'égérie.
  2. Donald Trump critique les Oscars et tacle Brad Pitt
    Play

    Donald Trump critique les Oscars et tacle Brad Pitt

    Donald Trump a critiqué les Oscars jeudi. Il regrette que le film “Parasite” ait remporté l’Oscar ultime, celui du meilleur film. “Vous avez vu à quel point les Oscars étaient mauvais, cette année? Le gagnant est un film de Corée du Sud. Qu’est-ce que c’est que ça?”, a-t-il dit devant une foule acquise à sa cause à Colorado Springs. “Nous avons assez de problèmes avec la Corée du Sud dans le commerce et en plus, ils leur donnent l’Oscar du meilleur film de l’année? C’était bien? Je ne sais pas!”