Mohamed Abrini (à gauche), connu comme "l’homme au chapeau", a renoncé à se faire exploser au moment des attentats de mars 2016 à Bruxelles. Au milieu, Salah Abdeslam, l’unique survivant du commando qui a attaqué Paris le 13 novembre 2015.
Plein écran
Mohamed Abrini (à gauche), connu comme "l’homme au chapeau", a renoncé à se faire exploser au moment des attentats de mars 2016 à Bruxelles. Au milieu, Salah Abdeslam, l’unique survivant du commando qui a attaqué Paris le 13 novembre 2015. © AFP

Procès 13 novembre: les enquêteurs à la barre dont une juge antiterroriste belge mardi

Après l'enregistrement des parties civiles et le résumé des faits, place aux enquêteurs: le procès "historique" des attentats du 13 novembre 2015 entre dans le vif du dossier, avec l'audition de ceux qui ont remonté la piste des commandos djihadistes. La cour d'assises spéciale de Paris doit entendre lundi un des responsables de la sous-direction terroriste de la police judiciaire française, puis mardi la juge antiterroriste belge Isabelle Panou.

  1. Contracter un prêt supplémentaire pour vos travaux de rénovation: le spécialiste Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte
    Economie

    Contracter un prêt supplémen­tai­re pour vos travaux de rénovation: le spécialis­te Brecht Coene vous explique ce dont vous devez tenir compte

    Vous voulez effectuer des travaux de rénovation, mais vous hésitez, car vous êtes encore en train de rembourser votre prêt hypothécaire? Est-il bien indiqué de contracter un prêt supplémentaire dans ce cas? Ou est-il plus intéressant d’utiliser vos fonds propres à cet effet? Brecht Coene, spécialiste en la matière auprès de Guide-epargne.be, répond à vos questions monétaires.
  2. Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »
    Livios

    Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »

    Il y a un peu plus de sept ans, quatre familles ont ainsi décidé d’unir leurs moyens pour acheter une maison passablement délabrée. L’idée était de la démolir pour reconstruire plusieurs habitations à sa place. Thomas et Katrien ont été le quatrième et dernier couple à rejoindre le projet. Une décision qu’ils n’ont jamais regrettée. Jettez un coup d’œil dans leur maison grâce au site de construction Livios.