Plein écran
© ANP

"Les passagers ne partiront toujours pas jeudi”

Les clients de Thomas Cook qui ont réservé des vacances sous forme de package ne pourront toujours pas partir jeudi. Le fonds de garantie des voyages avait déjà communiqué mardi soir que les voyageurs ne pourraient pas se rendre en vacances aujourd'hui/mercredi.

"Pour les jours à venir, cela dépendra de comment évolue la situation du tour-opérateur", a souligné Mark De Vriendt du fonds de garantie. Ce dernier espère qu'un curateur sera nommé ce mercredi. "Pour l'instant, nous naviguons à vue, et nous ne disposons pas des données nécessaires.”

La priorité du fonds de garantie reste les personnes qui sont en vacances pour l'instant. Mercredi un millier de personnes devraient rentrer au pays, d'après M. De Vriendt.

Ces deux derniers jours, le fonds a reçu quelque 1.500 demandes de personnes qui souhaitent être remboursées de leur voyage. "Mais, pour le moment, ce n'est pas notre priorité. Les gens ont jusqu'à deux ans pour introduire leur demande, il n'y a donc pas d'urgence maintenant.”

"Nous disposons de sept employés, mais nous recevons de l'aide de l'extérieur. Je ne vais pas dire que tout roule à 100%, mais l'accent est actuellement mis sur le retour des vacanciers en Belgique. Les clients de Tunisie, pour lesquels nous n'avions pas trouvé d'avions mardi, reviennent aujourd'hui. Le fonds a payé leur nuitée pour la nuit de mardi à mercredi", souligne encore Mark De Vriendt.

Les vols retour organisés mercredi sont listés sur le site du fonds de garantie. Ceux prévus jeudi le seront plus tard dans la journée. Mardi soir, Thomas Cook Belgique comptait encore 13.400 clients en vacances. 

  1. Le patron de la Loterie nationale favorable à une entrée en Bourse

    Le patron de la Loterie nationale favorable à une entrée en Bourse

    À l'image de la Française des Jeux (FDJ), qui a fait son entrée à la Bourse de Paris jeudi, le patron de la Loterie nationale verrait bien l'entreprise suivre le même schéma, à Bruxelles cette fois. "Un beau dossier pour l'investisseur belge", estime ainsi Jannie Haek dans les colonnes de L'Echo et De Tijd vendredi. Pour le ministre fédéral de tutelle David Clarinval (MR), une telle opération n'est toutefois "pas à l'ordre du jour".