Plein écran
© Photo News

Thomas Cook: les syndicats mitigés à la sortie du conseil d'entreprise

Les syndicats avaient un sentiment mitigé après l'annonce de la direction belge de Thomas Cook de solliciter la protection de ses créanciers pour une partie de ses activités. "Nous craignions ce matin de recevoir une terrible nouvelle et nous ressortons avec un double message", a résumé Els De Coster, du syndicat libéral. 

Septante-cinq personnes vont perdre leur emploi en raison de la faillite de deux entités. "Un petit bain de sang social, mais cela aurait pu être bien pire", a ajouté Mme De Coster. Les salaires de septembre ont en outre été versés mardi. C'était la première exigence des syndicats.

Les 501 personnes du siège et des magasins Neckermann et Thomas Cook vont pouvoir reprendre le travail mercredi. Les organisations de défense des travailleurs vont maintenant évaluer si ces gens vont pouvoir conserver leur emploi à long terme. "La direction fait de son mieux pour trouver un investisseur. Elle dit être en pourparlers et je la crois", commente Katrien Degryse (BBTK/SETCa).

Le tribunal de l'entreprise doit s'exprimer sur la demande de continuité de l'entreprise (LCE pour loi relative à la continuité des entreprises, NDLR). Si cette demande est approuvée, nous avons "la base pour un plan", estime Patrick Van Holderbeke (ACV/CSC). "Et nous espérons alors que cela pourra correspondre à un nouveau départ pour Thomas Cook Belgique." 

  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.