Un ancien Red à Anderlecht: Craig Bellamy, nouveau coach des espoirs du Sporting

Craig Bellamy est bien le nouveau coach des U21 du Sporting d’Anderlecht. Après les arrivées de Vincent Kompany et de Simon Davies, c’est donc un troisième ancien joueur de Premier League qui rejoint le staff bruxellois. 

Craig Bellamy est le nouveau coach des Espoirs d'Anderlecht.
Plein écran
Craig Bellamy est le nouveau coach des Espoirs d'Anderlecht. © Photonews

Craig Bellamy, 39 ans, est le nouvel entraîneur des espoirs du RSC Anderlecht, a annoncé jeudi le club de Jupiler Pro League. L’ancien international gallois s’est engagé pour trois saisons. Bellamy a joué dans de nombreux clubs anglais, dont Newcastle (2001-2005), Liverpool (2006-2007 et 2011-2012) et Manchester City (2009-2011). Il a aussi défendu les couleurs du Pays de Galles à 78 reprises (19 buts) et joué pour le Royaume-Uni lors des Jeux Olympiques 2012.

Après la fin de sa carrière de joueur, Bellamy s’est occupé de la formation des jeunes de Cardiff City. “Nous sommes très contents que Craig rejoigne le RSC Anderlecht”, a expliqué Jean Kindermans, responsable des jeunes du club bruxellois. “Il a beaucoup d’expérience et peut apporter énormément à nos jeunes joueurs, tant sur le plan mental que technique. Comme entraîneur de nos espoirs, Craig reçoit la mission de préparer nos jeunes talents pour l’équipe première.”

“L’engagement de Craig Bellamy démontre que nous continuons d’investir dans la formation de nos jeunes”, a ajouté le directeur sportif Michael Verschueren. “Craig collaborera étroitement avec Vincent Kompany, Simon Davies et les autres entraîneurs de jeunes du RSC Anderlecht afin de faciliter le passage de nos jeunes ‘purple talents’ vers le noyau A.”

  1. Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Anderlecht fait sa (énième) révolution. Marc Coucke fait un pas de côté et laisse le poste de président du Sporting à Wouter Vandenhaute, l’ambitieux patron de Woestijnvis qui était arrivé il y a quelques mois dans le rôle de conseiller auprès du CEO Karel Van Eetvelt. Kompany et Vandenhaute vont investir de l’argent dans le club et devraient devenir actionnaires. Coucke restera l’actionnaire principal via sa société “holding” Alychlo. Dans son plan à long terme, intitulé “RSCA 2020 - 2025", Anderlecht veut “renouer avec son glorieux passé”. Comment la presse analyse-t-elle ce nouveau chamboulement au top du club?
  2. Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    L'Antwerp a affirmé mercredi soir, par voie de communiqué, avoir déposé plainte auprès de l'Autorité belge de concurrence et de l'UEFA, pointant "l'existence de conflits d'intérêts structurels dans le football belge", faisant notamment état du rôle de Mehdi Bayat, président de l'Union belge et administrateur délégué du Sporting de Charleroi. Une double casquette qui ne plaît pas à Luciano D’Onofrio, directeur sportif de l’Antwerp. Ce dernier avait déjà allumé Bayat dans la presse belge récemment.