Plein écran
© AFP

Pourquoi Djokovic a mangé de l’herbe après sa victoire à Wimbledon

Quelques secondes après avoir empoché son cinquième titre à Wimbledon, Novak Djokovic a cueilli et mangé des brins d’herbe du gazon londonien. Une célébration  qui n’a pas plu à certains internautes assimillant cela à une provocation. Un geste qui s’est érigé comme une “tradition” pour le Serbe. 

Après cinq heures de lutte intense, Novak Djokovic n'a pas explosé de joie au moment de voir la dernière balle de Roger Federer s’envoler. Le Serbe s’est dirigé sobrement vers le filet pour saluer son adversaire avant de s'accroupir et de déguster quelques brins d’herbe. 

Une célébration remarquée et critiquée sur les réseaux sociaux. “De la pure arrogance”, juge un internaute. Un avis partagé par de nombreux autres spectateurs.  Cet encas particulier est pourtant une “habitude” pour le Serbe à Londres. Il avait savouré le gazon londonien pour la première fois  en 2011 après son premier sacre. 

“Quand j’avais 8 ans, j'ai bricolé un faux trophée de Wimbledon et l'ai posé devant ma fenêtre. Je me suis promis que si je remportais un jour la vraie coupe, je mangerais de l’herbe. Je ne sais pas d’où est venue cette idée. C’est désormais devenu une tradition”, commentait le Serbe après son quatrième succès à Londres en 2018. Àl'époque, il avait assuré “vouloir la goûter une fois de plus", souhait exaucé dimanche soir. 

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© Photo News
  1. Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    Berrettini quitte le Masters sur une victoire contre Thiem, déjà qualifié

    L'Italien Matteo Berrettini (ATP 8), déjà éliminé, a conclu sa première participation aux ATP Finals, le Masters masculin de tennis, par une victoire sur l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 5) 7-6 (7-3), 6-3 jeudi, à l'O2 Arena de Londres, dans le groupe Björn Borg. Cette défaite n'a pas de conséquence pour Thiem, déjà qualifié pour les demi-finales avant cette rencontre. La partie a duré 1 heure et 17 minutes.