Plein écran
© EPA

Simona Halep met un terme à la belle histoire de Cori Gauff

Cori Gauff, 15 ans et 313e mondiale, aura été une des attractions de cette 133e édition du tournoi de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem. L'Américaine, présentée comme une future grande du circuit, a été battue lundi en huitièmes de finale sur le gazon londonien, s'inclinant devant Simona Halep (WTA 7), ancienne N.1 mondiale.

Gauff, issue des qualifications où elle a battu Greet Minnen au 3e tour, s'est inclinée 6-3, 6-3 après 74 minutes de jeu. Trop irrégulière, commettant 28 fautes directes, elle n'a pas été capable de mettre en danger la Roumaine de 27 ans, lauréate de Roland-Garros en 2018.

Gauff a créé la sensation au premier tour à l'All England Club en disposant de son idole de jeunesse, sa compatriote Venus Williams, de 24 ans son aînée. Au troisième tour, elle a encore signé un exploit retentissant en sauvant deux balles de match contre la Slovène Polona Hercog avant de s'imposer en trois sets.

Halep, qui égale son meilleur résultat à Wimbledon, défiera Zhang Shuai (WTA 30) en quarts de finale. La Chinoise de 30 ans s'est jouée de l'Ukrainienne Dayana Yastremska (WTA 35) 6-4, 1-6, 6-2 en 1 heure et 46 minutes, elle qui n'avait jamais passé le premier tour en cinq participations.