Crise énergétique

  1. Le prix du gaz en baisse après l’accord européen sur la crise énergétique
    Mise à jour

    Le prix du gaz en baisse après l’accord européen sur la crise énergéti­que

    Les dirigeants de l’Union européenne sont tombés d’accord dans la nuit de jeudi à vendredi sur une “feuille de route” visant à mettre en place, dans les prochaines semaines, des mesures destinées à endiguer la flambée des prix de l’énergie. La guerre en Ukraine et les sanctions imposées à la Russie ont provoqué un choc sur les prix du pétrole, du gaz et de l’électricité. Mais, depuis février, l’Europe réagit avec lenteur, affaiblie par les intérêts divergents des Etats membres. Si, à l’issue d’âpres tractations, le bloc a voulu présenter un front uni, de nombreux points restent à trancher, et les négociations des prochaines semaines s’annoncent difficiles.
  2. Crise énergétique: les Européens se réunissent à nouveau pour tenter d’adopter une position commune

    Crise énergéti­que: les Européens se réunissent à nouveau pour tenter d’adopter une position commune

    Les chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne se retrouvent jeudi après-midi à Bruxelles pour un nouveau sommet, centré sur les prix excessifs de l'énergie. Très divisés sur le sujet en raison des spécificités de vingt-sept marchés de l’énergie différents, ils doivent trouver une approche commune de la crise. Ils disposent pour ce faire, depuis ce mardi, d’une proposition de la Commission européenne comme base de discussion, incluant un “mécanisme de correction”, entendez un plafonnement des prix du gaz. Les modalités techniques ne seront toutefois pas tranchées par les dirigeants: ce sera l’affaire de la Commission et des ministres de l’Énergie. La Belgique, en pointe depuis plusieurs mois dans ce débat, réclame un niveau d’ambition élevé.
  1. Les conseils de cette jeune architecte française pour réduire sa facture énergétique cartonnent sur Twitter

    Les conseils de cette jeune architecte française pour réduire sa facture énergéti­que cartonnent sur Twitter

    En ces temps difficiles où les factures d’énergie s’envolent, tout conseil est bon à prendre. Une jeune architecte française qui se présente sous le pseudonyme de “Nel” a partagé en début de semaine sur Twitter une série de recommandations pour réduire sa consommation. Ses conseils, très appréciés, sont largement partagés par les internautes et le nombre de ses abonnés explose.
  2. Une entreprise wallonne sur dix en danger à cause de la crise énergétique

    Une entreprise wallonne sur dix en danger à cause de la crise énergéti­que

    Plus d’une entreprise wallonne sur dix risque d’être contrainte de stopper son activité à cause de la crise énergétique, rapporte une étude de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) jeudi. Les sociétés wallonnes sont d’ailleurs trop vulnérables face aux crises car une sur cinq ne peut pas faire face à la pénurie de main-d’œuvre. Elles réclament une réaction “rapide et adéquate” des pouvoirs publics.
  3. 240.000 ménages attendent leur décompte annuel de facture énergétique depuis des mois

    240.000 ménages attendent leur décompte annuel de facture énergéti­que depuis des mois

    Près d'un quart de million de familles belges attendent depuis des mois leur décompte final de facture énergétique en raison de problèmes avec les fournisseurs, selon une enquête de la fédération sectorielle Febeg diffusée par Het Laatste Nieuws mercredi. Les retards vont d'un mois à parfois six mois et plus. Le problème concerne tous les fournisseurs et tous les types de contrats.
  4. Le cri de colère de l’Horeca face à la crise: “Bruxelles in the Dark”, ces restaurants où vous mangez (presque) dans le noir

    Le cri de colère de l’Horeca face à la crise: “Bruxelles in the Dark”, ces restau­rants où vous mangez (presque) dans le noir

    Après une pandémie mondiale, une inflation galopante, et une pénurie du personnel, l’Horeca n’a pas eu une seconde de répit, essayant tant bien que mal de ne pas couler. Les restaurateurs doivent aujourd'hui de nouveau faire face à une crise sans précédent, touchés de plein fouet par les prix de l’énergie. Une énième bataille, qui les pousse à bout. Un petit groupe de restaurants a, par la force des choses, décidé de se mobiliser durant quatre jours afin d’attirer l’attention des consommateurs sur la situation critique dans laquelle ils se trouvent.
  1. Thomas Dermine opposé à l'idée de remonter la TVA sur l'énergie

    Thomas Dermine opposé à l'idée de remonter la TVA sur l'énergie

    Donner le signal qu’on risque de remonter la TVA sur l’énergie alors que la plupart des ménages ne savent pas comment payer leur facture d’électricité est très mauvais, a affirmé lundi matin, le secrétaire d’État fédéral à la Relance et aux Investissements stratégiques Thomas Dermine (PS). Il est toutefois important de réévaluer les mesures dans le contexte d’une contrainte budgétaire forte, reconnaît-il.