#10wastechallenge, le nouveau défi écologique qui se répand sur les réseaux sociaux

Dix minutes quotidiennes de votre temps et un petit “selfie” utile pour l’environnement.

10WasteChallenge
Plein écran
10WasteChallenge © 10WasteChallenge

Le mouvement #10WasteChallenge encourage, à l’échelle mondiale, les actions en faveur de la protection de l’environnement, dont le ramassage des déchets sauvages et le nettoyage des dépôts clandestins. 

Dix minutes par jour

Lancée par le photographe belge Lorenzo Mancini, l’initiative consiste à consacrer chaque jour dix minutes de son temps à cette cause. Il invite les volontaire à partager le résultat de leurs efforts et leurs photos géolocalisées sous les hashtags #10wastechallenge et #usefulselfie pour contribuer à l’engouement collectif et créer une “tendance" positive enfin utile sur les réseaux sociaux. 

Pouvoir des réseaux sociaux

Grâce au pouvoir des réseaux sociaux, ce défi intelligent rassemble aujourd’hui près de 14.000 abonnés sur Instagram et comptabilise 3.000 collectes recensées dans 65 pays. Un succès international qui suscite l’admiration et une volonté de conscientiser les générations, d’instaurer de nouveaux automatismes, de nouvelles habitudes durables.

Écocommunauté responsable

10WasteChallenge entend fonder ainsi une “écocommunauté” prête à s’attaquer à la “surface émergée de l’iceberg” et à réduire les déchets “visibles” qui polluent les paysages du globe, ses plages, ses forêts, ses villes et réduire l’action dévastatrice de l’homme sur son environnement. 

Envie de rejoindre le mouvement? C’est ici

  1. Carole Baskin gagne son procès: le zoo de Joe Exotic tombe sous sa coupe

    Carole Baskin gagne son procès: le zoo de Joe Exotic tombe sous sa coupe

    L'information passionnera tous les fans de la mini-série documentaire de Netflix “Tiger King” (“Au Royaume des Fauves” en version française): Carole Baskin vient de remporter une bataille judiciaire capitale face à son rival historique, “Joe Exotic”, dont elle voulait prendre le contrôle de la réserve de félins. Le tribunal a enfin rendu son verdict dans ce dossier épineux où les lignes entre le marché juteux de la traite et de la défense des animaux sauvages aux États-Unis étaient décidément floues. Carole Baskin, adversaire farouche et victime de Joe Exotic, le détenteur loufoque du parc, a obtenu gain de cause.
  2. Le Pérou met les points sur les i: “Le chaton Lee a toujours été le bienvenu ici”

    Le Pérou met les points sur les i: “Le chaton Lee a toujours été le bienvenu ici”

    Le chef de la SENASA, l’homologue péruvien de l’AFSCA belge, a tenu à écarter un malentendu avec la Belgique: le chat Lee, qui risque l’euthanasie en raison du risque qu'il n’importe la rage en Belgique, resterait le bienvenu au Pérou et n’y aurait jamais été refusé par les autorités sanitaires. En effet, le chat a reçu les vaccins nécessaires et ne présente pas de danger aux yeux des instances péruviennes. Mais Hélène Bonte, porte-parole de l’AFSCA, estime ces nouveaux propos insuffisants: “Tant que le gouvernement péruvien ne nous aura pas officiellement communiqué son point de vue quant à l’importation illégale de ce chat, notre position ne changera pas”, balaie-t-elle.
  3. Des restrictions dans deux communes wallonnes, mais la distribution d'eau quasi normale

    Des restricti­ons dans deux communes wallonnes, mais la distributi­on d'eau quasi normale

    La distribution publique de l'eau se déroule quasi normalement sur tout le territoire wallon, malgré les très faibles précipitations de ces dernières semaines et une hausse générale de la consommation à la suite du confinement et du beau temps. Les communes de Gouvy et de Rochefort ont toutefois déjà dû prendre des arrêtés de police imposant des mesures de restriction de l'usage de l'eau pour garantir un approvisionnement suffisant à moyen terme, indique lundi le Centre régional de crise.