Plein écran
© afp

Bayer joue la carte de la "transparence" sur le glyphosate

Bayer a publié lundi sur son site internet 107 études de sécurité sur l'usage du glyphosate dans un souci d'accorder une "totale transparence" sur ce produit controversé, a annoncé le groupe allemand.

"La transparence est un catalyseur de la confiance. Plus de transparence est une bonne chose pour les consommateurs, les entreprises et les décideurs politiques", a expliqué Liam Condon, responsable du département 'crop science' chez Bayer. "Grâce aux données scientifiques détaillées, tout le monde peut se faire une image de l'importance que nous accordons à la sécurité."

Cette centaine de rapports sont ceux qui sont transmis aux autorités européennes de la sécurité alimentaire (EFSA). En mars, la Cour européenne a ordonné que l'étude sur les effets cancérigènes du glyphosate devait être rendue publique.

Des milliers de plaintes ont été introduites contre Bayer aux Etats-Unis. Le groupe risque de devoir verser des millions de dollars de dédommagements pour les risques sur la santé engendrés par le glyphosate, présent notamment dans le désherbant universel Roundup. Bayer a toutefois toujours soutenu que la matière était sûre, renvoyant notamment à plusieurs dizaines d'années de recherche scientifique.