Plein écran
© Thinkstock

C'est quoi les Saints de Glace?

Tout le monde en parle: c'est la période. Mais c'est quoi?

Saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais, protecteurs des cultures et des plantations, étaient autrefois fêtés les 11, 12 et 13 mai. Ils ont aujourd'hui disparu du calendrier. Mais selon une croyance populaire médiévale, ces trois dates sont encore associées à un risque de gel et de froid. Les dernières gelées nocturnes tardives (potentielles) avant le retour de nuits plus chaudes, relate France Bleu dans un article consacré

Explication scientifique
Il existe évidemment une explication scientifique, précise le site d'information français: "Au mois de mai, le ciel se dégage de plus en plus en présence d'anticyclones. Et donc la perte de chaleur en fin de nuit est importante car la couverture nuageuse ne remplit plus son rôle de conservation de la chaleur accumulée dans la journée".  

Statistiques
Selon les statistiques enregistrées dans la région d'Auxerre (Bourgogne), il a gelé en moyenne une fois tous les quatre ans durant cette période des Saints de Glace. Si dans la plupart des cas, les températures nocturnes sont donc restées positives, le jardinier doit malgré tout redoubler de prudence avant de sortir certaines plantes, comme les géraniums par exemple. Le risque persiste généralement jusqu'à la mi-mai. 

Les chutes de neige du week-end dernier n'ont en revanche rien à voir avec les Saints de Glace.