Ces photos d'un léopard noir étaient-elles si rares? Le Kenya voit rouge

Les clichés récents d'un léopard noir, publiés par un photographe britannique, étaient présentés comme les premiers "depuis 1909". Mais le Kenya ne l'entend pas de la même oreille...

L'histoire a fait le tour de la toile. De nombreux médias, dont 7sur7.be, ont repris ces formidables images d'un léopard noir à l'état sauvage. Le photographe anglais Will Burrard-Lucas avait réalisé son "rêve" grâce à des caméras à déclenchement automatique.

La dernière photographie de ce félin en Afrique remontait à 1909 en Éthiopie, indiquaient alors plusieurs spécialistes. Même le site web du National Geographic affirmait, le 12 février dernier, que le léopard noir avait été confirmé en Afrique pour la première fois en 100 ans.

"Rien n'existe en Afrique jusqu'à ce qu'un Blanc le voie"

Mais cette affirmation est totalement fausse, et les Kenyans ne se sont pas gênés pour le dire. En 2013, le quotidien Daily Nation avait publié des clichés d'une de leurs photojournalistes, Phoebe Okall, où on y voit distinctement un félin noir se reposer dans l'herbe.

Remontés, les internautes kenyans ont massivement invité les médias internationaux à corriger leur erreur. "Rien n'existe en Afrique jusqu'à ce qu'un Blanc le voie", a lancé l'activiste et scientifique Mordecai Ogada au micro de RFI.

Si les tweets en haut et au milieu de l'article ne s'affichent pas, cliquez ici et ici.