Plein écran
© BELGA

Charleroi demande à ce que ses élèves soient “Chauds, chauds, plus chauds que le climat”

C’est un fait scientifique. Le réchauffement de la Terre va ad crescendo. Les grandes nations du monde peinent pourtant à trouver un accord pour limiter cette hausse des températures. Face à cela, la nouvelle génération tente tant bien que mal de les conscientiser. À Charleroi, on veut pousser les jeunes à mettre la main à la pâte.

Pour la deuxième année consécutive, Charleroi Métropole lance son appel à idées “Chauds, chauds, plus chauds que le climat”. Il est destiné à tous les établissements d’Enseignement Secondaire, tous réseaux confondus, des 29 communes du territoire de Charleroi Métropole.

Cette initiative se veut multi-facette. La Conférence des bourgmestres de Charleroi Métropole souhaite que les jeunes augmentent réellement leurs compétences, émettent des réflexions cohérentes et pertinentes et proposent de ‘vraies bonnes’ idées pour lutter contre le réchauffement climatique.

Soutien financier

Les projets présentés par une école, un cycle, un degré, une classe, un groupe d’élèves encadré ou non par une équipe éducative, par un partenaire comme une ASBL, un comité de quartier, une association de parents seront soutenus. Avec une récompense à la clé: un montant maximum de 2.500 euros sera octroyé aux gagnants pour les aider à réaliser leur projet.

Toutefois, cinq thèmes ont été sélectionnés et les participants devront en choisir l’un d’entre eux pour leurs travaux. Il s’agit du “Zéro Déchet”, de la Mobilité, de l'Énergie, de la Gestion de l’eau et de la Nature en Ville. Les actions peuvent être de nature préventive et/ou curative (sensibilisation, nettoiement, récup’art, embellissement, etc.).

Objectifs globaux

Dans sa globalité, le projet cherche à remplir plusieurs objectifs:  fédérer tous les acteurs de l’école dans le grand combat commun de l’écologie, encourager et valoriser le travail pédagogique réalisé dans le cadre des Projets Éducatifs et Pédagogiques des Établissements, des programmes de cours, etc.,  souligner la formidable mobilisation des élèves, ne pas les démotiver et les soutenir en leur offrant une réelle opportunité de traduire leurs idées en actions concrètes. 

Conditions

Comme dans tous concours, plusieurs conditions d’admission sont d’application. Les voici!

• Être une école, un cycle, un degré, une classe, un groupe d’élèves ou un élève encadré ou non par une équipe éducative, ou en partenariat avec une ASBL, un comité de quartier, une association de parents.

• Faire partie de l’Enseignement Secondaire, tous réseaux confondus.

• L’école doit impérativement être située sur le territoire de Charleroi Métropole (soit Seneffe, Pont-à-Celles, Les Bons Villers, Fleurus, Chapelle-lez-Herlaimont, Courcelles, Fontaine-l’Evêque, Anderlues, Montigny-le-Tilleul, Charleroi, Châtelet, Farciennes, Aiseau-Presles, Lobbes, Thuin, Ham-sur-Heure-Nalinnes, Gerpinnes, Erquelinnes, Merbes-le-Château, Beaumont, Sivry-Rance, Froidchapelle, Cerfontaine, Walcourt, Philippeville, Momignies, Chimay, Couvin, Viroinval).

• Les élèves de rhétorique, s’ils sont impliqués dans le projet proposé, doivent impérativement collaborer avec des élèves d’une classe inférieure pour garantir la bonne mise en œuvre du projet lors de l’année scolaire suivante.

• Avoir obtenu l’accord de la Direction de l’établissement scolaire. Il est nécessaire d’obtenir au préalable les autorisations ad hoc, le cas échéant, celles des acteurs impliqués dans le projet.

• Les projets proposés doivent avoir comme champ d’application un thème parmi les cinq suivants (impérativement un seul thème par projet): le “Zéro Déchet”, la Mobilité, l’Énergie, la Gestion de l’eau et la Nature en Ville. Chaque école peut remettre un maximum de deux projets (un formulaire de participation par projet). Cependant, une école ne peut gagner qu’un seul prix pendant la durée du concours, même si deux projets sont soumis au jury pour la même école, et que les porteurs des projets diffèrent au sein de l’école.

• Aucun droit d’inscription à l’Appel n’est requis.

Marche à suivre

Pour répondre à cet appel à idées, il faut suivre trois étapes:

1. Pour le vendredi 27 mars au plus tard: le formulaire d’inscription (NDLR. il est téléchargeable via le site web de Charleroi Métropole), dûment complété, devra parvenir à l’adresse info@charleroimetropole.be
2. Le mardi 12 mai, au minimum deux représentants des projets sélectionnés seront invités à présenter leur idée devant le jury. Le jury délibérera ensuite pour désigner les gagnants.
3. À la rentrée scolaire 2020-2021, les lauréats (et des représentants de leur école) seront conviés à la remise des prix, au cours de laquelle il leur sera demandé de présenter leur projet de manière originale.

  1. 26 logements sociaux ont été rénovés à Jumet
    Play

    26 logements sociaux ont été rénovés à Jumet

    La Société Wallonne du Logement (SWL) a instauré un programme appelé Pivert 2. Celui-ci cible les logements dont la consommation est la plus élevée. Ensuite, il vise à les rénover de manière innovante et durable. Objectif: atteindre une performance énergétique globale de 90 kilowatt-heures par an et par mètre carré. Soit une consommation de neuf litres de mazout par an et par mètre carré ou de neuf mètres cube de gaz par an et par mètre carré.