Plein écran
Greta Thunberg, 16 ans, traversera l’Atlantique à bord d’un voilier. © AFP

Comment Greta Thunberg va traverser l’Atlantique

La jeune militante pour le climat Greta Thunberg a annoncé qu’elle traversera l’océan Atlantique à bord d’un voilier pour se rendre à New York, où elle compte assister au sommet pour le climat des Nations Unies en septembre prochain. L’adolescente prévoit ensuite de se rendre à la COP25 à Santiago, au Chili, en décembre.

Greta Thunberg avait annoncé le mois dernier qu’elle n’irait plus à l’école pendant un an pour se concentrer sur son combat contre le dérèglement climatique. L’adolescente de seize ans avait en outre indiqué qu’elle comptait se rendre au sommet de l’ONU sur le sujet à New York, en septembre prochain. Mais puisqu’elle refuse désormais de prendre l’avion, il lui fallait trouver un moyen de transport peu ou non polluant pour traverser l’océan qui sépare l’Europe du continent américain. C'est désormais chose faite: la jeune militante traversera l’Atlantique depuis le Royaume-Uni à bord d’un voilier.

“Bonne nouvelle! “, a-t-elle tweeté, en précisant qu’elle s’était vu “offrir une place à bord du Malizia II” et prendrait la mer à la mi-août.

Un yacht de course certifié zéro émission carbone

Le Malizia II est un yacht de course, skippé par le marin allemand Boris Herrmann et Pierre Casiraghi de Monaco. Ce bateau “est équipé de panneaux solaires et de turbines sous-marines assurant un voyage transatlantique zéro émission carbone”, précise encore l’initiatrice des “Vendredis pour le climat”.

Elle se rendra aussi au Canada et au Mexique avant de rejoindre la conférence annuelle sur le changement climatique organisée par l’ONU en décembre à Santiago, au Chili.

Ce sera le premier voyage en Amérique du Nord et du Sud pour l’adolescente de 16 ans depuis le lancement de son mouvement devant le parlement suédois l’été dernier. 

  1. Le CEO de Sibelga: "La transition énergétique va entrer chez tous les Bruxellois”

    Le CEO de Sibelga: "La transition énergéti­que va entrer chez tous les Bruxellois”

    "Nous avons à l'horizon 2050, une vision très ambitieuse pour Bruxelles... Premièrement, nous imaginons que tout le bâti bruxellois sera soit passif, soit à très faible consommation énergétique, ce qui nous impacte directement, puisque 90% des Bruxellois se chauffent au gaz", annonce samedi Marie-Pierre Fauconnier, CEO de Sibelga dans les colonnes du journal L'Echo où elle dévoile son plan de stratégie pour le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d'électricité bruxellois.
  2. La collecte des sacs-poubelle perturbée dans six communes à Bruxelles

    La collecte des sacs-poubelle perturbée dans six communes à Bruxelles

    Les travailleurs des secteurs Neder-Over-Heembeek et Triomphe de l'agence régionale Bruxelles-Propreté ont refusé de démarrer leurs tournées vendredi matin. Cela tant qu'ils ne recevaient pas d'explications de la direction sur le suivi de leurs revendications relatives à la réforme des collectes, a indiqué Michel Piersoul, porte-parole pour le SLFP. Une réunion sera en conséquence consacrée à la question lundi après-midi (14h30).