Plein écran
© afp

Convoi de déchets nucléaires à Mol le 3 février

Un deuxième convoi de déchets nucléaires en provenance de France arrivera à Mol (Anvers) le 3 février prochain, a annoncé l'organisation environnementale Greenpeace, sur indication d'une "source fiable". L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) n'a pas souhaité confirmer l'information.

L'organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies (ONDRAF), Synatom, Belgoprocess et l'AFCN ont récemment annoncé que les préparatifs étaient en cours, précise Greenpeace.
 
Les déchets arrivent par voie ferroviaire jusqu'à Mol et sont ensuite acheminés par camion jusqu'au site de Belgoprocess à Dessel, situé à quelques kilomètres de Mol. "Nous n'avons encore aucune information quant à l'heure précise de cette arrivée, mais nous supposons que ce sera tard le soir", commente Stien Coessens de Greenpeace.
 
A l'arrivée du convoi, l'ONG a prévu d'être présente pour informer la population de la dangerosité des déchets rapatriés. Il s'agit du deuxième convoi nucléaire, sur neuf, qui achemine des déchets compactés en France à l'usine de retraitement de La Hague et provenant initialement des centrales nucléaires belges de Tihange (Liège) et Doel (Anvers).
 
Le premier convoi est arrivé durant la nuit du 16 au 17 juin 2010 et, selon Greenpeace, 432 fûts doivent encore arriver en Belgique avant 2013. (belga)